Actualité Échelle Inconnue

AGENDA DU DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE DE MARS À JUIN 2015



jeudi 26 mars 2015 à 18h30

Conférence et projection du film "La fête est finie" par son réalisateur Nicolas Burlaud
dans le cadre du Doctorat Sauvage en Architecture / cycle "La ville et la guerre"
lire la suite ici
lieu : à Echelle Inconnue, 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / Rouen


jeudi 23 avril 2015 à 18h30

Conférence : "Un cursus pour les intellectuels organiques ? Le cas de la licence en design de l’Universidad Autónoma Metropolitana" par Annabela Tournon
Dans le cadre du Doctorat Sauvage en Architecture / cycle "Et nos Pères"
lire la suite ici
lieu : à Echelle Inconnue, 18 rue Sainte Croix des Pelletiers, vers un lieu tenu secret / Rouen


jeudi 28 mai 2015 à 18h30

Conférence-performance "Un chercheur face à son corpus : L'espace public plébéien dans les années 1930. Entre surveillance et normativité" par Guillaume Neveu et Nathanaël Frérot
Dans le cadre du Doctorat Sauvage en Architecture / cycle "La Ville et la Guerre"
lire la suite ici
lieu : Echelle Inconnue, 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / Rouen


jeudi 25 juin 2015 à 18h30

Conférence "[H]ac[K]tivismes ?" par Amaëlle Guiton
Dans le cadre du Doctorat Sauvage en Architecture / cycle "Ville Numérique"
lieu : Echelle Inconnue, 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / Rouen



Toute l'information sur le Doctorat Sauvage En Architecture en cliquant ici

Les soirées dans nos locaux à Rouen sont disponibles sur internet en live puis en replay par ici.

Pour recevoir les informations en flux ou interagir avec nous sur Twitter : @EchelleInconnue

"Un épisode Doctorat Sauvage En Architecture au Café Sauvage à Caen : Normandie/Moscou le royaume sur roues" par Stany Cambot



Le vendredi 15 mai à 19h, Echelle Inconnue vous invite à une soirée du Doctorat Sauvage En Architecture hors les murs et vous propose de revenir sur sa dernière publication qui émane du projet au long cours Makhnovtchina. Il s'agit d'un projet indiscipliné et forain qui vise à expérimenter, à apporter de la connaissance et à cartographier la ville mobile avec ceux qui la vivent ainsi qu'à outiller des situations critiques en Normandie et à l'Est de l'Europe (Russie / Moldavie). Concrètement, nous partons à la rencontre des habitants ou des travailleurs mobiles et tentons de faire émaner de la connaissance sur leurs modes de vie. Nous travaillons par exemple avec des ouvriers qui habitent en container à Moscou, des roms en bidonville au Havre, mais aussi des personnes habitant en camion, en caravane, en yourte (etc.) et créons, avec eux, des films, des expositions, des dispositifs numériques, des publications etc.

Cette soirée sera alors l'occasion de présenter des images et des courts-métrages réalisés avec ces personnes en Normandie et à l'Est de l'Europe.

Cet événement se déroulera au Café Sauvage situé à Caen, lieu hybride proposant aussi bien concerts, ateliers en tous genres que restauration et détente.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : Le café Sauvage, 36 rue Saint Manvieu, Caen
Date et heure : Vendredi 15 mai 2015 à 19h
Contact mail et téléphone d'Echelle Inconnue : mel@echelleinconnue.net / 02 35 70 40 05

PARIS-LIBRAIRIE LE CABANON / 19/03/2015 / "LA VILLE N'EST-ELLE FAITE QUE DE MURS ?"

SOIRÉE AUTOUR DE LA DERNIÈRE REVUE D'ECHELLE INCONNUE, SUR LE THÈME DE LA VILLE MOBILE : MAKHNOVTCHINA #5

Lire la suite

CONFÉRENCE / 26 FÉVRIER 2015 / 18h30 / "MAKHNOVTCHINA EASTERN " PAR STANY CAMBOT / DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

Pour clôturer ces quatre mois d'hivers russes (la dite "Campagne de Russie d'Echelle Inconnue), Stany Cambot présentera "Makhnovtchina", le travail de création documentaire autour des formes mobiles et foraines de la ville qu'Echelle Inconnue poursuit à Moscou et en Moldavie Depuis février 2014.


Après la Moldavie, le projet Makhnovtchina a posé sa caravane à Moscou. Travail miroir ou comparatiste, il s'est attaché à lever des proximités entre les villes d'ici et de là-bas. Et, a parfois découvert certaines clefs de problèmes urbains et culturels français oubliées là-bas. Après x mois de travail se révèle au travers de films, textes et entretiens, une certaine « Leçon Russe » qui peut éclairer sous un autre angle la Ville France. Ainsi, alors que les Russes tirent les leçons et possibles applications à Moscou entre autre de la métropolisation du Grands Paris, nous pourrions tirer celles de leur expérience de la ville mobile légère et informelle qui fut celle de la « transition démocratique » mais surtout économique et que les crises actuelles voient refleurir à l'Ouest de l'Europe. Plus clairement qu'ici, la ville mobile mobile se dévoile à l'Est comme le fruit d'un projet urbain et économique.

Container de qui es-tu la maison ? Ou comment la ville mobile construit la ville sédentaire. Depuis la révolution au moins les sept collines de Moscou sont en perpétuel chantier. Comme toutes les villes du monde, Moscou grossi et enfle au-delà de ce que l'on peut appeler métropole -12 millions d'habitants. Ce chantier, un temps arrêté par la « transition », a repris et a besoin de main d’œuvre. Celle-ci vient des anciennes républiques soviétiques et loge, comme elle peut, sur les chantiers mêmes, le plus souvent dans des containers ou nomadise d'appartement en chantier d'appartement. Une ville asiatique mobile dans la ville russe sans yourte.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : Echelle Inconnue, 18, rue Sainte-Croix des Pelletiers - 76000 Rouen

Date et heure : le jeudi 26 février à 18h30

contact : 02 35 70 40 05 / mel@echelleinconnue.net

CONFÉRENCE ET PRÉSENTATION D'UN LIVRE / JEUDI 20 NOVEMBRE 2014 / 18H30 / "UNE GUERRE À PERDRE - POUR L'EXEMPLE" / DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

Conférence autour du roman Partir en Guerre par son auteur Arthur Larrue, dans le cadre du cycle LA VILLE ET LA GUERRE du Doctorat Sauvage en Architecture



Portrait du Saint-Pétersbourg contemporain, ville mentale, de sa résistance symbolique à la tyrannie politique, par Arthur Larrue, auteur du roman Partir en Guerre (Allia) dont la publication en janvier 2013 déclencha son renvoi du territoire russe. Parmi les protagonistes de Partir en Guerre figurent quatre membres du groupe d'artistes dissidents Voïna (Guerre) avec lesquels l'auteur partagea trois mois de vie clandestine.

Extrait de Partir en Guerre :

Il (Oleg) s'était avancé au plus près de la corniche, avait défié le vide, levé sa canette de bière, et salué Pétersbourg qui s'étalait sous lui en pointant vers le ciel ses flèches d'églises, ses dômes en or, et désormais l'immense phallus phosphorescent qu'était son œuvre. Chaque ville a son problème: Paris rend méchant, New York tourne à vide, Pétersbourg vous change en mort. On n'y vit pas, on y flotte. Tous les nez moscovites qui se tordent de dégoût lorsqu'on parle de Pétersbourg disent la même chose, que là-bas l'air humide vous fait pourrir debout. A chaque ville son art de rue, à chaque pot son couvercle. Ici, il fallait faire entendre à ce vaste mausolée planté sur un marais qu'on bandait encore précisément comme les morts ne peuvent plus bander.

Intention de l'auteur :

"Mon propos tâchera de cerner la continuité qu'il y a entre l'architecture particulière de Pétersbourg et les caractéristiques tout aussi particulières de sa vie contemporaine. La conférence devrait durer un peu plus d'une heure, et pourrait se prolonger avec une discussion. Je parlerai en écrivain et en témoin, c'est à dire en artiste, et toute la pensée que je développerai visera à tirer de cette ville mentale les enseignements qui me permirent, notamment, d'écrire et de fonder _en acte_ une mauvaise conscience." Arthur Larrue

INFORMATIONS PRATIQUES :

Jeudi 20 novembre 2014 à 18h30

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Téléphone : 02 35 70 40 05

SOIRÉE DE LANCEMENT DU JOURNAL À TITRE PROVISOIRE #05 / 18 SEPTEMBRE 2014 / 18H30 /

Nous vous invitons à une soirée spéciale pour le lancement du journal qui sera disponible gratuitement à Echelle Inconnue lors de cet événement.



MAKHNOVTCHINA une publication d'Echelle Inconnue

Un travail de recherche et de création publique avec les mobiles et nomades contemporains à l’heure des métropolisations en France, Russie, Moldavie et Algérie.




Journal dans lequel vous pourrez lire ces articles :

-L’habiter mobile ou l'altermétropolisation
-"On va là où il y a du travail" récit de Marie-Christine et Jean-Charles, habitants en camion dans le département de l’Eure
-Savoir maison garder : une villa mobile recomposable.
-L'habitat mobile ouvrier de Dieppe à Moscou
-Moscou : dérive en territoire migrant
-Comme toujours : la rubrique noire
-Bidonville. De qui es-tu le problème? De quoi es-tu la solution ?
-Droit à Habiter contre droit au logement
-Et si Paris faisait semblant de ne pas voir son foncier ?
-Habiter comme contester



INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Tel : 02 35 70 40 05

Date et Heure : Jeudi 18 septembre 2014 / 18h30

Plus d'informations sur nos publications : ICI

Communiqué de presse : «Soirée de lancement du journal #05 d’Echelle Inconnue»

Alors que le gouvernement enterre en grande pompe la Loi ALUR, Echelle Inconnue (www.echelleinconnue.net) organise le 18 septembre un événement ouvert à tous pour échanger et ouvrir le débat sur les questions du logement et de l’habitat léger et mobile. À l’heure de l’abandon de loi ALUR qui proposait de maigres avancées dans l’acceptation de logements légers et mobiles, ce journal, en retraversant les travaux d'Echelle Inconnue avec les populations d'Alger, de Haute-Normandie, de Moscou, de Soroca ou de Chisinau, tente d'élargir encore l'horizon de cet envers des villes qu'est "l'habitat mobilier".



Lire la suite

Appel à candidature / étudiant en architecture / mission rémunérée

Description de l'organisme :

Depuis 1998, Échelle Inconnue met en place des travaux et expériences artistiques autour de la ville et du territoire. Ces expériences au long cours interrogent et associent les « exclus du plan » (sans-abris, Tziganes, immigrés...). Elles donnent lieu à des interventions dans l’espace public, expositions, sites Internet, vidéos, affiches, cartes, publications… Ce dont il est ici question, c’est de « l’invisible de nos villes ». Identifié par le philosophe Paul Ardenne comme représentatif de « l’art contextuel », le travail d’Échelle Inconnue se trouve aussi parfois qualifié d’ « artiviste » ou de « relationnel » selon les auteurs. Supportant difficilement les étiquettes, Échelle Inconnue tente d’assumer, du moins en partie, l’énonciation théorique de son travail en participant ou en organisant des conférences, des colloques avec des universitaires ou d’autres groupes, au croisement des questions de l’art, de la politique, de l’architecture et de la ville, ainsi qu’en collaborant à différentes revues et publications.

Le projet :

Makhnovtchina est un projet adisciplinaire et forain qui vise à expérimenter, co-naître et cartographier (sur tous types de supports) la ville mobile avec ceux qui la vivent ainsi qu'à outiller des situations critiques – ou les espaces produits par la Métropole – en Haute-Normandie et à l'Est de l'Europe (Russie / Moldavie). Un des volets de ce projet à lieu dans la CAPE, à Ménilles (Eure), au contact des élèves d'une école primaire et des habitants du territoire.

Description des missions :

Dans le cadre d'une résidence prévue pour l'année scolaire 2014-2015, Échelle Inconnue recherche un étudiant en architecture intéressé par une intervention dans une école autour du thème de la « Ville Mobile ». En partenariat avec les membres d’Échelle Inconnue, l'étudiant participera à la réalisation d'ateliers avec les élèves, ainsi qu'au travail, sous forme de work in progress de l'équipe autour du projet Makhnovtchina (www.makhnovtchina.org/journal).

Profil recherché :

  • Étudiant en 4ème ou 5ème année d'architecture
  • Sensibilisé aux problématiques autour de l'habitat léger et mobile
  • Disponible et impliqué
  • Aisance relationnelle

Mission rémunérée de 6 mois à raison d'une semaine par mois, possibilité de stage. Hébergement et transport pris en charge.

Formation préalable assurée par Échelle Inconnue en septembre/octobre.

Prise de fonction en octobre, mission courant jusqu'en mars 2015. Les horaires seront adaptés au mieux en fonction des cours.

Date limite de candidature : 15 juillet 2014

Envoyer un CV, une lettre de motivation et tout autre document pertinent à : christophe@echelleinconnue.net

ECHELLE INCONNUE

18 rue Sainte Croix des Pelletiers

76000 ROUEN

tel/fax : 02 35 70 40 05

CONFERENCE / 12 JUIN 2014 / 18h30 / "RETOUR SUR LA FABRIQUE DE LA VILLE " / DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

Retour sur la fabrique de l’architecte

A quoi se résume la vie des hommes à la rue? Débauche, drogues, alcool, hygiène douteuse, vagabond en perdition...., c’est certain «l’Image» du sens commun à leurs égards est «quelque peu» stigmatisée. Ce patchwork de stéréotypes les réduits à la misère sociale; misère dont on entend les échos médiatiques uniquement lors des périodes hivernales. Comment font-ils pour sur-vivre dans la rue? Quelles sont leurs ressources? Comment occupent-ils la rue? Quelles pratiques urbaines mettent-ils en place?

Les squats, bidonvilles, zones d’autonomie temporaire sont autant d’espaces où se développent de nouvelles pratiques urbaines, non reconnues, non normées, mais non moins utiles au développement des villes. Bien que le flot de stigmates à l’égard de ces pratiques ne laissent que peu entrevoir leur utilité dans la fabrique de l’urbanité, quelles sont ces pratiques d’occupation illégale? Que donnent elles à voir des dysfonctionnements de notre société et de l’espace urbain qui l’accueille? Peut-on envisager les pratiques d’occupation illégale comme un recours aux carences urbaines plutôt que comme une tare?

Ces questions ont été le support de deux ans de recherches menées dans le cadre d’un séminaire en sociologie à l’école d’architecture de Normandie. Aujourd’hui en fin d’étude, c’est d’un point de vue urbain et architectural, dans le cadre de notre projet de diplôme, que nous avons voulu interroger la thématique de l’exclusion urbaine et du développement spontanée de la ville. L’informel, le spontanée, le précaire, peuvent-ils être le support d’une autre forme d’urbanité, d’un autre mode de fabrication de la ville? Nous réaliserons très vite que pour l’heure, la question est tout autant difficile à poser dans les ateliers de projet des écoles d’architecture que dans une quelconque instance de la ville...

Informations pratiques : 12 Juin 2014 Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN Téléphone : 02 35 70 40 05

CONFERENCE + VERNISSAGE EXPO + CONSULTATION D'ARCHITECTURE + APERO DINATOIRE / 05 JUIN 2014 / à partir de 18h30 / "LE VIDE" / DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

Lire la suite

16 MAI 2014 / DE 13H à 14H / INTERVENTION DE STANY CAMBOT / "MAKHNOVTCHINA" / LA TRIBUNE / ECOLE D'ARCHITECTURE PARIS BELLEVILLE /



Rencontre autour du projet "Makhnovtchina" avec Stany Cambot dans le cadre de :

La Tribune Un lieu de libre expression, ouvert à tous. Des sujets d’actualité qui nous traversent, sans exclusive. Une rencontre avec une personnalité, engagée. Une heure, pas plus, exceptionnellement animée par Jérôme Guéneau, à l’heure du déjeuner. Pour le bénéfice de la découverte, de la conversation, de l’échange.

Informations pratiques : Lieu : La Tribune / Salle des Enseignants / Ecole d'Architecture Paris Belleville Horaire : de 13h à 14h

ATELIER DE CARTOGRAPHIE ET RANDONNEES URBAINES / Relire la ville comme un train fantôme / ROUEN / 03 MAI - 07 JUIN

Echelle Inconnue organise des randonnées urbaines en petits groupes sur le thème de l'angoisse :



Une ville hantée, un parcours de l'angoisse... Venez confier vos craintes et dépasser cette vision d'une rue, d'une place, d'un parc... Pourquoi avons-nous peur ici et pas là ? Comment la ville influence notre état d'esprit ? Serait-elle toujours ville sans ces espaces ?

QUE VA-T-IL SE PASSER?

Lire la suite

17 AVRIL 2014 à MIDI / TABLE RONDE "L'HABITAT LEGER, MOBILE DANS LA VILLE" / ECOLE D'ARCHITECTURE DE NORMANDIE / DARNETAL



En présence d’Anne Philippe (professeure à l'ENSAN "architecture et cinéma"), Stany Cambot (architecte et réalisateur à Echelle Inconnue) et Christophe Hubert (Géographe à Echelle Inconnue).

Nous allons explorer la ville/mobile en France et à l'Est pendant 1h30 à travers l'intervention d'Echelle Inconnue, groupe de recherche et de création transdisciplinaire à la croisée de l'art, l'architecture, le cinéma et le numérique travaillant avec la population mobile. Une discussion aura lieu avec les étudiants.

Cette table ronde est réservé aux étudiant l'ENSAN.

Informations pratiques :

Ecole National Supérieur d'Architecture de Normandie / Darnétal (76)

Date et Horaire : jeudi 17 avril 2014 / 12h00

Téléphone : 02 35 70 40 05

Table ronde organisée dans le cadre du festival à l'Est du Nouveau.

CONFERENCE / 27 FEVRIER 2014 / 18h30 / "DE LA VILLE DISSUASIVE AU BOIS REFUGE" / DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

Conférence de Gaspard Lion, doctorant en sociologie à l'EHESS.

Résumé : "N’attendant plus rien des institutions ou ne pouvant tout simplement plus attendre, de plus en plus nombreuses sont les personnes à la rue qui décident de s’organiser en construisant leur propre habitation – tente ou cabane - de manière à retrouver la maîtrise d’un temps et d’un espace personnel. À Paris, le bois de Vincennes est l’un des derniers espaces refuges pour tous ceux qui exclus du logement, et refoulés des centres-villes, sont à la recherche d’un lieu où s’abriter, se poser, habiter. À l’appui d’une enquête ethnographique menée auprès de ces habitants, ainsi que dans d’autres lieux interstitiels de la ville, la présentation entend ainsi rendre compte des manières de faire déployées pour survivre, vivre mais aussi bien-vivre dans ces conditions difficiles. La précarité de ces habitats est matérielle mais aussi, et surtout, politique : si l’on peut considérer l’installation au bois de ces habitants comme participant de la reconstitution d’une sphère d’autonomie, reste que la menace d’expulsion est permanente. Les acteurs publics et associatifs cherchent en effet à les faire disparaître de l’espace public, à les « réinsérer » dans le circuit de l’hébergement, ronde sans fin de logements provisoires dont les habitants ne veulent plus. Habiter les interstices de la ville dissuasive, c’est ainsi lutter contre la violence institutionnelle pour se faire une place, habiter en un lieu, malgré tout."

Informations pratiques :

La conférence aura lieu au 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN / 02 35 70 40 05 / mail : christophe@echelleinconnue.net

Tout le programme à venir : ICI

Echelle Inconnue sur twitter : @EchelleInconnue

CONFERENCE HORS LES MURS D'ECHELLE INCONNUE : "PROJET MAKHNOVTCHINA" / 21 FEVRIER 2014 / LIBRAIRIE MICHELE FIRK / LA PAROLE ERRANTE / MONTREUIL

Le café-librairie Michel Firk accueille, à partir de 19 h, le collectif d’architecture Échelle Inconnue, invité à présenter son travail. De ce dernier, les organisateurs disent ceci : « Il sera question de territoire, de luttes et de cartographie subversive. Une échappée dans l’univers de l’architecture qui construit pas ou peu, qui réfléchit et qui dérange. Entre art, politique et activisme, Échelle inconnue trouble les frontières et élargit l’horizon des luttes. » Un moment de discussion et d’échanges fera suite à la présentation.

Conférence de Stany Cambot.

Présentation d'Echelle Inconnue et du journal à titre provisoire : Makhnovtchina

Plus d'information sur notre dernier journal : lire la suite

Lieu : Le café librairie Michèle Firk est situé au 9 rue François Debergue à Montreuil

C'est tout près de la station de métro Croix-de-Chavaux sur la ligne 9. Montreuil

Autres infos : Site de la librairie Michèle Firk

Suivez l'information en continu d'Echelle Inconnue : @EchelleInconnue


propulsé par DotClear