Actualité Échelle Inconnue

AGENDA DU 18 Septembre 2014 au 29 janvier 2015

Villes traversées par les projets : MOSCOU / ROUEN / DIEPPE / LE HAVRE / BERGES DE LA SEINE DE ROUEN à VERNON / VERNON et MENILLES


jeudi 18 septembre 2014 à 18h30

Soirée de lancement du journal à titre provisoire #05 "Habiter l'Immobilier"
lire la suite ici
lieu : à Echelle Inconnue, 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / Rouen


jeudi 25 septembre 2014 à 18h30

Conférence "La guerre au XXIème siècle : guerre connectée ?" par Azza Chaouch Bouraoui, doctorante en droit public et en sciences politiques
dans le cadre du Doctorat Sauvage en Architecture / cycle Ville Numérique
lire la suite ici
lieu : à Echelle Inconnue, 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / Rouen


jeudi 09 octobre 2014 à 18h30

Conférence et projection de dessins inédits sur le thème "SDF, un métier d'avenir" par Diway
lire la suite ici
lieu : Echelle inconnue, 18 rue sainte croix des pelletiers / Rouen


jeudi 18 octobre 2014 / APREM #4

- BELGIQUE - Intervention de Stany Cambot "Ecologie de l'Internet : pour une troisième époque du Web"
lire la suite ici
lieu : communiqué plus tard


24 & 25 octobre 2014

ITALIE - BERGAME : Intervention de Julie Bernard "Rencontres Européennes autour de l'Habitat"
lire la suite ici
lieu : communiqué plus tard


jeudi 30 octobre 2014 à 18h30

" La nuit cartographique : un voyage au cœur de la cartographie radicale " par Philippe Rekacewicz auteur de visionscarto.net
Dans le cadre du Doctorat Sauvage en Architecture
lire la suite ici
lieu : Echelle Inconnue, 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / Rouen


jeudi 05 novembre 2014 à 19h00

Poitiers / Rencontres culture numérique
Éducation artistique et culturelle & numérique
lire la suite ici
lieu : Espace Mendès / Poitiers


jeudi 13 novembre 2014 à 20h00

Apéro Codelab
Apéro et Présentation d'outils, de créations numériques, sonores ou autres inventions.
Dans le cadre du Doctorat Sauvage en Architecture, cycle Ville numérique
lire la suite ici
lieu : Echelle Inconnue, 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / Rouen


jeudi 20 novembre 2014 à 18h30

Conférence "Guerre à perdre - pour l'exemple" autour du livre Partir en Guerre, par son auteur Arthur Larrue
dans le cadre du Doctorat Sauvage en Architecture / cycle La ville et la guerre
lire la suite ici
lieu : à Echelle Inconnue, 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / Rouen


jeudi 11 décembre 2014 à 18h30

Projection et commentaires du film : « CARGO-200 » (ou GRUZ-200 en russe) de Balabanov 1984 par Gilles Favarel
Dans le cadre du Doctorat Sauvage en Architecture
lire la suite ici
lieu : Echelle Inconnue, 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / Rouen


jeudi 29 janvier 2015 à 18h30

Projection et commentaire de film "Le ciné-train de Medvedkine ou le miroir magique" par Massimo Olivero
Dans le cadre du Doctorat Sauvage en Architecture
lire la suite ici
lieu : Echelle Inconnue, 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / Rouen



Tout l'agenda du doctorat sauvage en architecture en cliquant ici

Pour recevoir les informations en flux ou interagir avec nous sur Twitter : @EchelleInconnue

CONFÉRENCE - CINÉCLUB / JEUDI 29 JANVIER 2015 / 18H30 / "LE CINÉ-TRAN DE MEDVEDKINE OU LE MIROIR MAGIQUE"

Projection et commentaire de film "Le ciné-train de Medvedkine ou le miroir magique" par Massimo Olivero, doctorant sur le cinéma russe.
Dans le cadre du cycle "...Et nos pères" du Doctorat Sauvage en Architecture

Dans cette intervention, nous allons analyser certains des films réalisés par Medvedkine et son équipe de travail dans le projet du « Ciné-train » au début des années 30, pendant le premier plan quinquennal de l’Union Soviétique. L’objectif du projet était de filmer la « réalité soviétique » puis de la montrer immédiatement au peuple. Les courts-métrages donnaient un point de vue critique sur les réalités contextualisées et, par ce moyen, souhaitaient intervenir directement sur la communauté, en particulier sur sa productivité. En effet, la fonction première recherchée dans la réalisation de ces films était de générer un débat, une critique idéalement constructive et dialectique sur les conditions de vie de la communauté. Souvent, ces films furent générateurs et déclencheurs de tensions, latentes, entre les membres qui débattaient des problèmes soulevés par les films après leur projection et surtout tentaient d’y trouver une solution « rapide ». Ce travail collectif fut riche d’une véritable collaboration et participation active des habitants, dans les rôles d’acteurs, de spectateurs et d’interprètes. Emma Widdis fait allusion à un effet de « miroir magique » que produisait le ciné-train dans sa tentative de représenter fidèlement la réalité, puis de la changer et de transformer la communauté en citoyens soviétiques.

Contemporain d’une société qui privilégia l’exaltation des résultats obtenus et minimisa les échecs, le choix par Medvedkine de montrer en images les problèmes, dans une tentative assumée de les résoudre, fut une prise de risque. Ce rôle actif du cinéma et sa possible incidence sur la société, idéalement accepté mais en réalité craint par le système, furent l’épée de Damoclès du projet et la raison fondamentale de sa fin.

Dans notre analyse des films qui restent encore disponibles (la plupart ayant disparu), nous observerons comment Medvedkine a tracé la structure du cinéma militant, pensé comme un instrument capable d’intervenir concrètement dans la société afin de créer un nouveau type de communauté.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Jeudi 29 janvier 2015

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Téléphone : 02 35 70 40 05

PROJECTION ET COMMENTAIRES DU FILM "CARGO 200" DE BALABANOV / JEUDI 11 DÉCEMBRE / 18H30 / DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

Projection et commentaires du film : « CARGO-200 » (ou GRUZ-200 en russe) de Balabanov 1984 par Gilles Favarel, docteur en sciences politiques
Dans le cadre du cycle "La Ville et la Guerre" du Doctorat Sauvage en Architecture



Cargo 200 ?

En 2007, Alexei Balabanov revenait avec Cargo 200 sur la période qui sépare la fin de l’ère communiste proprement dite (mort de Tchernenko) de l’avènement de la Russie capitaliste d’aujourd’hui. En 1984, juste avant l’arrivée au pouvoir de Gorbatchev, Balabanov dépeint la fin d’un régime. C'est tout le ciment social qui part en morceaux avec ses valeurs, et ses repères. Plus de morale, plus d’autorité, plus de contraintes sociales, les instincts les plus primaires refont surface. Cargo 200 est un hallucinant voyage collectif au bout de la nuit qui n’épargne rien à son spectateur. Une œuvre insoutenable, écœurante et fascinante par son jusqu’au-boutisme et son absence de concessions qui a séduit le jury du prix de l’Age d’or. Cette compétition distingue, fidèle en cela à son manifeste, un film qui s’écarte résolument de tout conformisme cinématographique.

« Spontanément, une idée me vient. Je suis fan d'un film russe qui n'est jamais montré en France et qui pourtant vaut à mon avis le coup d'oeil. Ce film est "Gruz-200" (parfois appelé Cargo-200 à l'export) de Balabanov. Le sujet est plutôt la violence, mais il se passe dans une ville imaginaire, Leninsk, filmée de manière très réaliste (l'action se passe en 1984, à la veille de la perestroika) ; il y a de très beaux plans urbains permettant de se rendre compte de ce qu'est un bourg soviétique en 1984. »

INFORMATIONS PRATIQUES :

Jeudi 11 décembre 2014

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Téléphone : 02 35 70 40 05

CONFÉRENCE ET PRÉSENTATION D'UN LIVRE / JEUDI 20 NOVEMBRE 2014 / 18H30 / "UNE GUERRE À PERDRE - POUR L'EXEMPLE" / DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

Conférence autour du roman Partir en Guerre par son auteur Arthur Larrue, dans le cadre du cycle LA VILLE ET LA GUERRE du Doctorat Sauvage en Architecture



Portrait du Saint-Pétersbourg contemporain, ville mentale, de sa résistance symbolique à la tyrannie politique, par Arthur Larrue, auteur du roman Partir en Guerre (Allia) dont la publication en janvier 2013 déclencha son renvoi du territoire russe. Parmi les protagonistes de Partir en Guerre figurent quatre membres du groupe d'artistes dissidents Voïna (Guerre) avec lesquels l'auteur partagea trois mois de vie clandestine.

Extrait de Partir en Guerre :

Il (Oleg) s'était avancé au plus près de la corniche, avait défié le vide, levé sa canette de bière, et salué Pétersbourg qui s'étalait sous lui en pointant vers le ciel ses flèches d'églises, ses dômes en or, et désormais l'immense phallus phosphorescent qu'était son œuvre. Chaque ville a son problème: Paris rend méchant, New York tourne à vide, Pétersbourg vous change en mort. On n'y vit pas, on y flotte. Tous les nez moscovites qui se tordent de dégoût lorsqu'on parle de Pétersbourg disent la même chose, que là-bas l'air humide vous fait pourrir debout. A chaque ville son art de rue, à chaque pot son couvercle. Ici, il fallait faire entendre à ce vaste mausolée planté sur un marais qu'on bandait encore précisément comme les morts ne peuvent plus bander.

Intention de l'auteur :

"Mon propos tâchera de cerner la continuité qu'il y a entre l'architecture particulière de Pétersbourg et les caractéristiques tout aussi particulières de sa vie contemporaine. La conférence devrait durer un peu plus d'une heure, et pourrait se prolonger avec une discussion. Je parlerai en écrivain et en témoin, c'est à dire en artiste, et toute la pensée que je développerai visera à tirer de cette ville mentale les enseignements qui me permirent, notamment, d'écrire et de fonder _en acte_ une mauvaise conscience." Arthur Larrue

INFORMATIONS PRATIQUES :

Jeudi 20 novembre 2014 à 18h30

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Téléphone : 02 35 70 40 05

LA CAMPAGNE DE RUSSIE D'ECHELLE INCONNUE / NOV-DÉC-JANV-FÉV : 4 MOIS D'HIVER RUSSE / DOCTORAT SAUVAGE EN ACHITECTURE

Depuis février 2014 Echelle Inconnue poursuit à Moscou et en Moldavie, « Makhnovtchina », le travail de création documentaire autour des formes mobiles et foraines de la ville.

Pourquoi ? Pour vérifier une intuition. Celle d'une histoire clandestine qui unirait, par delà le temps et les frontières, la Makhnovtchina, royaume sur roues des insurgés ukrainiens de 1917 à 1921, et le peuple mo-bile et nomade qui se reconstitue aux lisières des utopies métropolitaines.

Pourquoi encore ? Parce qu'aujourd'hui, un autre Orient, oublié, se rappelle à nous. Il fait trembler les fron-tières de l'Ukraine, et fait croire aux villes de France à leur invasion par des Tziganes, Roumains, Bulgares ou Hongrois terrés dans les bidonvilles de leurs périphéries. L'image même du peuple mobile, jusqu'alors incarnée en la figure du Manouche, ou celle plus méditerranéenne du Gitan, s'est orientalisée.

C'est donc naturellement dans cet Est, que notre vieille affaire orientaliste fantasme, qu'il nous fallait aussi interroger, explorer, co-naître, représenter et comprendre la Ville Mobile, Nomade ou Foraine.

La boite à outil du Doctorat Sauvage En Architecture s'ouvre alors sur des outils de compréhension de cet Est mais surtout de ce qu'il dit, interroge et révèle de nous.

Quatre mois « d'Hiver Russe » donc pour comprendre.

AGENDA DE LA CAMPAGNE DE RUSSIE D'ECHELLE INCONNUE NOVEMBRE 2014 > FÉVRIER 2015

Jeudi 20 novembre à 18h30 - Cycle la ville et la guerre, avec Arthur Larrue :

Comprendre la guerre (ni froide ni de bloc qu'OSCE et OTAN travaillent à nous faire ré-avaler) mais celle de l'intérieur qui unit tous les pays dans leur mode de gouvernement anti terrorisme.

Jeudi 11 décembre à 18h30 - Cycle la ville et la guerre, avec Gilles Favarel :

Comprendre la guerre encore et ce qu'elle modifie de la ville avec la projection commentée de "Cargo-200".

Jeudi 29 janvier à 18h30 - Cycle Nos Pères, avec Massimo Olivero :

Comprendre encore le cinéma comme outil politique et de société qu'initia Medvekine avant d'être repris 40 plus tard en France par Cris Marker.

Jeudi 26 février 18h30 - Cycle Ville Mobile, avec Stany Cambot :

Comprendre enfin comment la ville mobile répond aux besoins de la ville planifiée, ici comme là bas. Et envisager l'histoire clandestine et mobile qui unit la troisième voie politique que fut la Makhnovtchina, la troisième voie économique que fut la « transition russe » et la troisième voie « urbaine ».

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN
Tel : 02 35 70 40 05

APÉRO CODELAB #31 _ jeudi 11 novembre 2014 _ 20h



Nouvelle lubie des institutions, le numérique ne vaut, pour autant, pas en soi. Il n'est révolution que par ses usages et applications. C'est son interférence avec nos réels quotidiens, sociaux, politiques, économiques, spatiaux et urbains qui nous intéresse ici, et que nous tentons d'explorer, questionner et pratiquer tant à travers nos projets qu'à travers notre Doctorat Sauvage En Architecture. C'est dans ce cadre, et au sein du cycle ville numérique, qu'Echelle Inconnue a souhaité organiser un apéro CODELAB, le 31ème depuis 2008.

CODELAB.FR ? Codelab est un forum consacré aux pratiques expérimentales de création d'image, de vidéo, de son et de musique qui utilisent des langages de programmation, de programmation visuelle ou d'expérimentation électronique. Les apéros Codelab sont donc des soirées pour découvrir ou partager des goûts, des connaissances, des valeurs autour de la création numérique (rencontres, free, prototyping, hacking, demos, openhardware…). Ils sont organisés à l’initiative du réseau de membres du forum codelab.fr.

PROGRAMME (en cours d’élaboration) :

- Présentation par Pierre Michelon d’un "atlas" en ligne en cours de construction, intitulé "Vanmélé". « L'atlas a pour but de réunir des archives, des témoignages, des vidéos, des entretiens, des traductions, concernant les déportations politiques perpétuées dans l'ensemble de l'empire colonial français. L'idée de départ serait d'arriver à cartographier leurs histoires, tout en mettant en avant les violences subies, les idéo-logies réprimées, les réseaux de solidarités internationales mais aussi leurs impossibilités ». Pierre Michelon

- Présentation par Pierre Commenge, le fondateur de codelab.fr et membre d’Echelle Inconnue, du Nigloblaster et sa version 2.0 en projet. Le Nigloblaster a pour ambition de devenir une caravane cinéma GPS pour bicyclette, une œuvre numérique mobile. Projet à découvrir sur http://makhnovtchina.org/journal/?154-niglo-blaster.html

- Présentation par Simon Leroux de son dernier projet Stereoscopia, en cours de réalisation. Il vient également chercher des solutions techniques pour la suite.

- Présentation par Arnaud Le Marchand, économiste à l'université du Havre, de ses recherches sur "le numérique et l'auto-organisation des marins". "Il y a maintenant une grande ’importance du numérique dans la vie des marins, malgré les difficultés de connexion. Mais cette importance ne doit pas dissimuler la faiblesse de son utilisation pour trouver un emploi, ou pour mener une activité syndicale. La communauté virtuelle est ici une construction d’un opérateur. Mais le navire de commerce devenant une entité connectée, les compétences numérique des marins devrait s’accroître. Cela peut avoir des effets en retour, sur leur capacité à organiser une cyberpolitique." A. Le Marchand

- Et bien sûr des membres du Hackerspace de Rouen, Jeanne d’Hack, qui présenteront leurs projets, créations, bidouilles et pourront apporter des aides techniques sur ceux des autres.

NOUVEAUTÉ : depuis le 30 octobre tous nos événements sont retransmis en live ou en replay à cette adresse internet : http://bambuser.com/channel/Doctorat+Sauvage. Il est également possible de tweeter en interaction avec le hashtag #doctoratsauvage.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Date et Heure : jeudi 13 novembre 2014 / 20h

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Tel : 02 35 70 40 05

Twitter : @echelleinconnue

POITIERS / 05/11/2014 / "RENCONTRE CULTURE NUMÉRIQUE"

"Les rencontres "culture numérique" organisées par le Ministère de la culture et de la communication visent à valoriser et partager expériences, projets et pratiques et à susciter réflexions et échanges sur les deux grandes problématiques que sont la médiation et l'éducation avec le numérique. Elles visent donc en priorité les professionnels en exercice dans les secteurs culturels, socio-culturels et éducatifs." (lire la suite ici)

"Relire la ville comme un train fantôme", un projet d'Echelle Inconnue

Le 05 Novembre, Echelle Inconnue y est invité pour présenter son projet "Relire la ville comme un train fantôme" qui a eu lieu en 2014 (pour en savoir plus)

Plus d'informations sur la rencontre du 05 novembre :

Cette rencontre est consacrée à la question de l'éducation artistique et culturelle à l'heure du numérique sous l'angle des résidences, ateliers et actions artistiques menés avec des outils numériques dans des établissements scolaires ou culturels en relation avec des publics jeunes. Elle permettra d'exposer les points de vue d'institutions et d'artistes à travers la présentation de nombreux exemples concrets.

Cette rencontre est organisée en partenariat avec l'Espace Mendès France et le Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt / réseau de l'enseignement agricole. Elle s'articule avec un stage de formation sur le numérique à destination des enseignants d'éducation socio-culturelle des lycées agricoles.

La rencontre est accessible gratuitement : seule une inscription préalable en ligne est requise (cf. rubrique Inscription ci-contre). Après avoir complété et envoyé le formulaire, vous recevrez un mél de confirmation de votre inscription, après validation de celle-ci

LA NUIT DE LA CARTOGRAPHIE : UN VOYAGE AU COEUR DE LA CARTOGRAPHIE RADICALE / JEUDI 30 OCTOBRE / 18H30 / DOCTORAT SAUVAGE EN ACHITECTURE

Conférence par Philippe Rekacewicz, journaliste au Monde Diplomatique, auteur de visionscarto.net

Dans le cadre du cycle "ville et représentations" du Doctorat Sauvage en Architecture



Conférence et atelier. « Depuis des décennies, la cartographie traditionnelle revendique le statut de science exacte s’appuyant sur des données fiables. Elle se targue de fournir une image neutre et fidèle de la réalité. Mais une telle approche fait l’impasse sur l’utilisation politique et sociale de la carte, et sur son rôle tant de propagande que de contestation. Depuis le début des années 2000, et dans le désordre, émerge une pratique cartographique qui se dit « radicale » (on parle aussi de « cartographie critique » ou de « contre-cartographie »), riche combinaison revendiquée d’art, de sciences, de géographie, de politique et de militantisme social. »
extrait de l'article « Cartographie radicale » de Philippe Rekacewicz pour le Monde Diplomatique – février 2013

exposition. Fonds de tiroirs ou déjà fonds cartographiques ? Depuis 15 ans nous réalisons les cartes manquantes de la ville avec ses invisibles. Des cartes donc, par dizaines, centaines peut-être, dont nous présenterons quelques exemplaires extraits des archives du groupe. Une exposition ? Non, plutôt un début d'Atlas clandestin accroché au mur !

Lancement du petit livre #8. « les arpenteurs de Sanson et les 500 curés espagnol une autre histoire de la cartographie ». C'est comme tout, l'estomac dévorant de la branchitude à finit d'avaler l'exercice cartographique dans ses centres d'art. Une occasion de revenir sur les voies abandonnées de la cartographie et leurs promesses.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Jeudi 30 octobre 2014 / à partir de 18h30

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Téléphone : 02 35 70 40 05

ITALIE, BERGAME / 24 ET 25 OCTOBRE 2014 / " RENCONTRES EUROPÉENNES AUTOUR DE L'HABITAT "

Conférence politique 2014 " Lutter contre le sans-abrisme dans l’UE : À la recherche de la prochaine génération de bonnes pratiques " avec la présence de Julie Bernard

Cette conférence politique de la FEANTSA permettra de discuter de différents problèmes et de leurs solutions. Elle permettra à quelques 300 professionnels venant des quatre coins de l’Europe d’échanger des informations sur des politiques et pratiques intéressantes pour prévenir et réduire le sans-abrisme.

Contexte européen

Les derniers rapports de la Fédération Européenne d’Associations Nationales Travaillant avec les Sans Abri (FEANTSA) confirment cette tendance, notant des hausses conséquentes du sans-abrisme dans 15 pays au cours des 1 à 5 dernières années, soulignant une hausse du nombre de femmes, jeunes, familles et migrants sans domicile. Plus de dix pays européens ont élaboré des stratégies nationales de lutte contre le sans-abrisme, et d’autres stratégies sont en cours de développement. La Commission européenne a renforcé ses efforts en publiant des orientations politiques pour accompagner les États membres dans leurs actions pour lutter contre le sans-abrisme. En outre, les programmes ciblant les personnes sans domicile sont maintenant éligibles sous les nouveaux Fonds structurels et d’investissement européens. Le Parlement européen a déjà demandé à deux reprises l’élaboration d’une stratégie européenne de lutte contre le sans-abrisme (en 2011 et 2014), et le Comité européen des régions vient de réitérer cette demande en juin 2014.

Objectifs de la Conférence

1. Soutenir les politiques et pratiques dans le domaine du sans-abrisme, en mettant l’accent sur l’innovation et en recherchant la prochaine génération de bonnes pratiques.
2. Contribuer à la mise en œuvre de la Stratégie Europe 2020 et du Paquet Investissements sociaux adopté par la Commission européenne en février 2013. Une des principales priorités du paquet est de lutter contre le sans-abrisme.
3. Fournir un espace pour tester de nouvelles méthodes pour mettre en commun l’expertise et développer des réseaux.

Pour plus de renseignements (programmes, intervenants, ateliers...) vous pouvez vous rendre sur le site de la FEANTSA

INFORMATIONS PRATIQUES

24 et 25 Septembre à Bergame en Italie

Pour toute question générale portant sur la conférence, veuillez contacter :

FEANTSA
194, Chaussée de Louvain
1210 Bruxelles - Belgique
Tel : +32 (0)2 538 66 69
Fax : +32 (0)2 539 41 74
information@feantsa.org

Date limite pour les inscriptions : 10 octobre 2014

BELGIQUE / "ECOLOGIE DE L'INTERNET : POUR UNE TROISIEME ÉPOQUE DU WEB" / APREM #4 / DU 16 AU 18 OCTOBRE 2014

Intervention de Stany Cambot le 18 octobre

APREM : Ateliers, Partages, Rencontres des Écritures en Mutation



Le parti pris par APREM#4 est d'explorer les conditions d'avènement d'une troisième époque du Web.

Cela requiert en premier lieu une plongée dans la caractérisation du Web tel qu'il se présente à nous. L'analyse sémiologique est nécessaire pour explorer la partie émergée de l'iceberg dans toutes ses dimensions. La commercialisation du langage, ses conséquences et prérequis culturels méritent également une attention profonde, ouvrant la porte à la question du « big data ». Enfin, la caractérisation des réseaux sociaux, des modèles qui les soutiennent et des conséquences de ces modèles compléteront cette plongée.

Diverses interventions artistiques offriront autant de contrepoints. Ensuite, ce que pourrait être la troisième époque du Web sera explorée : nouveaux modèles de réseaux sociaux, modèles collaboratifs…

Pour plus d'informations RDV sur le site de La Fabrique de Théâtre

INFORMATIONS PRATIQUES

Service des Arts de la Scène de la Province de Hainaut

spas.lafabrique@hainaut.be

128, rue de l'Industrie 7080 La Bouverie

Belgique

Tel: +32(0)65.61.34.60

PRÉSENTATION DU PETIT GUIDE PRATIQUE DU PARFAIT SDF "SDF, UN MÉTIER D'AVENIR" / JEUDI 09 OCTOBRE / 18H30



Soit parce qu’il n’est pas vraiment digne de ce nom, soit parce qu’il n’est pas stable, ou qu’il est inexistant, le logement engendre un certain nombre de problèmes qui semblent toucher un poil plus de monde que les déjà trop nombreuses personnes vivant à la rue. Si l’on devait donc définir un seuil à partir duquel on devient SDF, ce serait celui où la vie devient survie, quand il faut s’assoir progressivement sur sa dignité, tout en tentant de ne pas se perdre, quand les nombreuses activités, démarches et préoccupations liées aux situations de mal-logement prennent une place telle que l’on pourrait presque parler d’un véritable métier, comme de son apprentissage, de ses codes ou de son langage, de ses compétences propres. Et, de la progression inquiétante de cette fragilité résidentielle, atteignant plus de 10 millions de français, pourra-t-on déduire qu’il s’agit, certainement, d’un métier d’avenir. Il va donc falloir vous y préparer…

« Histoire et présentation, en quelques chiffres et dessins, de ce petit guide illustré, que j’ai voulu simple et facile, peut-être drôle parfois, quoique grinçant, mais que j’espère édifiant, quant à la situation du (mal-)logement, aujourd’hui, en France. » Diway

INFORMATIONS PRATIQUES :

09 octobre 2014

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Téléphone : 02 35 70 40 05

APPEL POUR ORGANISATION D'UN APERO CODELAB #31 (ROUEN)

APERO CODELAB #31 / à Echelle Inconnue à Rouen



Codelab est un forum consacré aux pratiques expérimentales de création d'image, de vidéo, de son et de musique qui utilisent des langages de programmation (processing, chuck, supercollider, livecode, etc.), de programmation visuelle (pure-data / gem, vvvv, etc.) ou d'expérimentation électronique (construction d'interfaces et d'instruments, circuit-bending, etc.)

Les apéros Codelab sont des temps de rencontres autour du code et des projets artistiques, organisés à l’initiative du réseau de membres du forum codelab.fr.

Pour que cet apéro donne un aperçu de ce qui se fait à Rouen et autour, nous lançons un appel à participation :

Vous êtes artistes, chercheurs, développeurs, bidouilleurs, programmeurs, etc. et vous souhaitez proposer des démos, performances, lives, projets artistiques numériques, expérimentations électroniques, dispositifs, etc. venez vous joindre à nous pour l'organisation de ce 31ème apéro codelab !

Envoyez-nous un mail présentant succinctement votre projet (avant le 07 novembre 2014) et vos éventuels besoins en matériel (vidéoprojecteur / diffusion sonore / autre...) à christophe@echelleinconnue.net

Informations pratiques :

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Date et Horaire de l'apéro Codelab #31 : Jeudi 13 Novembre 2014 entre 20h et minuit

Twitter : @EchelleInconnue

CONFÉRENCE / 25 SEPTEMBRE 2014 / 18h30 / "LA GUERRE AU XXIème SIECLE : GUERRE CONNECTÉE ? " / DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

Conférence par Azza Chaouch Bouraoui, doctorante en droit public et sciences politiques / Membre du Hackerspace de Tunis

Les médias ne cessent de reporter des cas d'États qui ont été la cible de cyberattaques.
Les sociétés se sont donc retrouvées confrontées à un nouveau vocabulaire : cyberguerre, cyberterrorisme, etc...

Mais la récurrence de ces différentes notions dans les médias du monde n'a pas aidé à les éclaircir, ni à comprendre l'importance de l'impact du virtuel sur le réel et en particulier, lorsque la sécurité des États est impliquée.

Le but de la présentation est de clarifier ces nouvelles notions, de présenter les dispositions prises par les États et les organes internationaux face à la montée de la "cybermenace".

Vous êtes invité à la prochaine conférence du cycle VILLE NUMÉRIQUE dans le cadre du doctorat sauvage en architecture




INFORMATIONS PRATIQUES :

25 septembre 2014

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Téléphone : 02 35 70 40 05

SOIRÉE DE LANCEMENT DU JOURNAL À TITRE PROVISOIRE #05 / 18 SEPTEMBRE 2014 / 18H30 /

Nous vous invitons à une soirée spéciale pour le lancement du journal qui sera disponible gratuitement à Echelle Inconnue lors de cet événement.



MAKHNOVTCHINA une publication d'Echelle Inconnue

Un travail de recherche et de création publique avec les mobiles et nomades contemporains à l’heure des métropolisations en France, Russie, Moldavie et Algérie.




Journal dans lequel vous pourrez lire ces articles :

-L’habiter mobile ou l'altermétropolisation
-"On va là où il y a du travail" récit de Marie-Christine et Jean-Charles, habitants en camion dans le département de l’Eure
-Savoir maison garder : une villa mobile recomposable.
-L'habitat mobile ouvrier de Dieppe à Moscou
-Moscou : dérive en territoire migrant
-Comme toujours : la rubrique noire
-Bidonville. De qui es-tu le problème? De quoi es-tu la solution ?
-Droit à Habiter contre droit au logement
-Et si Paris faisait semblant de ne pas voir son foncier ?
-Habiter comme contester



INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Tel : 02 35 70 40 05

Date et Heure : Jeudi 18 septembre 2014 / 18h30

Plus d'informations sur nos publications : ICI

Communiqué de presse : «Soirée de lancement du journal #05 d’Echelle Inconnue»

Alors que le gouvernement enterre en grande pompe la Loi ALUR, Echelle Inconnue (www.echelleinconnue.net) organise le 18 septembre un événement ouvert à tous pour échanger et ouvrir le débat sur les questions du logement et de l’habitat léger et mobile. À l’heure de l’abandon de loi ALUR qui proposait de maigres avancées dans l’acceptation de logements légers et mobiles, ce journal, en retraversant les travaux d'Echelle Inconnue avec les populations d'Alger, de Haute-Normandie, de Moscou, de Soroca ou de Chisinau, tente d'élargir encore l'horizon de cet envers des villes qu'est "l'habitat mobilier".



Lire la suite


propulsé par DotClear