Actualité Échelle Inconnue

23/02/2019 : Échos sur les événements à Hérouville-Saint-Clair

Rendez-­vous avec le camion-­cinéma au Café des Images à Hérouville-­Saint-­Clair !
Un événement d’Échelle Inconnue en partenariat avec le Café des Images et le Pavillon. Échelle Inconnue a présenté la restitution de leur résidence de plusieurs mois à Flamanville (Manche) un événement autour du programme de courts-métrages sur les villes foraines.

Au restaurant du Café des Images :

16h30 - 18h00 : Atelier et intervention de Stany Cambot sur les projets d'Échelle Inconnue. Depuis 1998, Echelle Inconnue met en place des travaux et expériences artistiques autour de la ville et du territoire. Ces expériences interrogent et associent les « exclus du plan » (sans-abris, Tziganes, immigrés...). Ce dont il est ici question, c’est de « l’invisible de nos villes ».

En plein air :

18h30 : Projection d'un programme de courts-métrages tournés à Flamanville, dans le Cotentin, et en Russie. Films réalisés par Stany Cambot (Production Échelle Inconnue).

« Les bases vies de Flamanville à Moscou ou la Java de l'infrastructure. »

- « Flamanville brûle-t-il ? » : environ 26 min

- « Oleg, le cafetier ambulant à Moscou » : 6'43 min

- « Nous avons marché sur Shanghaï » : 14'14 min

- « L’apocalypse a déjà eu lieu » : 7'38 min

Au restaurant du Café des Images :

20h15 - 22h00 : Une soirée tournée d'Est en Ouest !
Apéritif dînatoire russe au restaurant du Café des Images

20h15 - 21h00 : Pour aller plus loin... Dans une ambiance franco-russe !
Intervention d'Arnaud Lemarchand : Flamanville, une enclave nomade ?

En plein air :

21h00 - 21h45 : Projection de films produits par Échelle Inconnue avec le Camion-Cinéma

Le Café des Images, 4 Square du théâtre
14200 Hérouville-Saint-Clair
02 31 45 34 70
Voir le site internet En partenariat avec le Pavillon de Caen

Échos sur les diffusions à Flamanville 12-13 février 2019


Diffusion du film : Flamanville brûle t'il ?
mardi 12 et mercredi 13 février à 19h
au bar de la Forgette aux Pieux et au camping des Tourterelles à Flamanville

Il s'agit de construire un projet commun : un film avec les habitants de cette urbanité particulière, en prenant comme point de départ l'entretien et la prise de vue. Le film s'inscrit dans un processus long de work in progress où le temps se partage entre périodes de résidence à Flamanville et périodes de restitutions en Normandie. Au cours des résidences avec le camion cinéma, les habitants de ces bases-vie, campings et parcs résidentiels de loisirs sont invités à participer au projet afin de le construire.
Le MKN-VAN sert d'accroche pour capter l'attention mais c'est surtout l'outil de rencontre, de diffusion et d'échanges avec les participants (acteurs et réalisateurs du projet).
Ces discussions collectives permettent d’élaborer au fur et à mesure la trame et le scénario du film final.
Nous rendons compte de ces étapes dans un journal de bord en ligne : www.makhnovtchina.org/journal/
C'est aussi l'occasion de venir rencontrer l'équipe d'Echelle Inconnue.

12 et 13/02/2019 : Projection en camion-cinéma à Flamanville


Diffusion du film : Flamanville brûle t'il ?
mardi 12 et mercredi 13 février à 19h
au bar de la Forgette aux Pieux et au camping des Tourterelles à Flamanville

Il s'agit de construire un projet commun : un film avec les habitants de cette urbanité particulière, en prenant comme point de départ l'entretien et la prise de vue. Le film s'inscrit dans un processus long de work in progress où le temps se partage entre périodes de résidence à Flamanville et périodes de restitutions en Normandie. Au cours des résidences avec le camion cinéma, les habitants de ces bases-vie, campings et parcs résidentiels de loisirs sont invités à participer au projet afin de le construire.
Le MKN-VAN sert d'accroche pour capter l'attention mais c'est surtout l'outil de rencontre, de diffusion et d'échanges avec les participants (acteurs et réalisateurs du projet).
Ces discussions collectives permettent d’élaborer au fur et à mesure la trame et le scénario du film final.
Nous rendons compte de ces étapes dans un journal de bord en ligne : www.makhnovtchina.org/journal/
C'est aussi l'occasion de venir rencontrer l'équipe d'Echelle Inconnue.

23/02/2019 : ÉVÉNEMENTS AU CAFÉ DES IMAGES


Rendez-­vous avec le camion-­cinéma au Café des Images à Hérouville-­Saint-­Clair !
Un événement d’Échelle Inconnue en partenariat avec le Café des Images et le Pavillon. Échelle Inconnue présente à l’occasion de leur restitution de leur résidence de plusieurs mois à Flamanville (Manche) un événement autour du programme de courts-métrages sur les villes foraines.

Au restaurant du Café des Images :

16h30 - 18h00 : Atelier et intervention de Stany Cambot sur les projets d'Échelle Inconnue. Depuis 1998, Echelle Inconnue met en place des travaux et expériences artistiques autour de la ville et du territoire. Ces expériences interrogent et associent les « exclus du plan » (sans-abris, Tziganes, immigrés...). Ce dont il est ici question, c’est de « l’invisible de nos villes ».

En plein air :

18h30 : Projection d'un programme de courts-métrages tournés à Flamanville, dans le Cotentin, et en Russie. Films réalisés par Stany Cambot (Production Échelle Inconnue).

« Les bases vies de Flamanville à Moscou ou la Java de l'infrastructure. »

- « Flamanville brûle-t-il ? » : environ 26 min

- « Oleg, le cafetier ambulant à Moscou » : 6'43 min

- « Nous avons marché sur Shanghaï » : 14'14 min

- « L’apocalypse a déjà eu lieu » : 7'38 min

Au restaurant du Café des Images :

20h15 - 22h00 : Une soirée tournée d'Est en Ouest !
Apéritif dînatoire russe au restaurant du Café des Images

20h15 - 21h00 : Pour aller plus loin... Dans une ambiance franco-russe !
Intervention d'Arnaud Lemarchand : Flamanville, une enclave nomade ?

En plein air :

21h00 - 21h45 : Projection de films produits par Échelle Inconnue avec le Camion-Cinéma

Le Café des Images, 4 Square du théâtre
14200 Hérouville-Saint-Clair
02 31 45 34 70
Voir le site internet En partenariat avec le Pavillon de Caen

Avril 2019 : Projections à 5 têtes


Diffusion des films "Les bases vies de Flamanville à Moscou ou la Java de l'infrastructure ", "Être cheval", "Leviathan" et de "Caniba"
du 14 au 18 avril dans les salles de cinémas Omnia, Ariel et dans un lieu secret à Rouen

En savoir plus sur les films :

Les bases vies de Flamanville à Moscou ou la Java de l'infrastructurel

Être cheval

Leviathan et Caniba

RÉSIDENCE FLAMANVILLE NOVEMBRE 2018


Rencontre avec les ouvriers du chantier de l'EPR, tournage du film
du 19 au 29 novembre au Camping municipal des Tourterelles

03/12/2018 : Conférence : Grandeur et déclin des géants du numérique



La mondialisation a vu la naissance de géants, d’entreprises qui font la pluie et le beau temps dans leur domaine.
La technologie semble être le plus grand mal dont souffrent ces géants.
Avides de la maîtriser, ils finissent souvent par être dominés.
Petit tour de ces géants beaucoup moins présents aujourd’hui mais qui ont pourtant laissé leur empreinte.

Par Frédéric Bisson, dit Zigazou, Membre du Hackerspace Ventres Mous de Rouen
Lundi 3 décembre à 19h

RÉSIDENCE À FLAMANVILLE OCTOBRE 2018


Rencontre avec les ouvriers du chantier de l'EPR.
Tournage
du 2 au 12 octobre au Camping municipal des Tourterelles de Flamanville
Passage à Granville pour voir Eric
En savoir plus
Voir la vidéo du prologue

Conférence au Pavillon de Caen juin


Echelle Inconnue présentera un film d'archives sur les questions liées à l'habitat des ouvriers en lien avec les projets infrastructurels à Flamanville (mines de Dielettes, centrale nucléaire de Flamanville, EPR...) depuis le XIXème siècle.
Ce moment sera l'occasion d'échanger sur le projet en cours à Flamanville sur les différentes rencontres faites sur place....
Mercredi 27 juin à 20h au Pavillon 10, quai François Mitterand, Caen.

Proposition d'un service civique pour le cycle des Doctorats Sauvages

Secteurs : art / archi / culture / urbain / politique – polis / numérique / cinéma

Description de l'organisme :

Depuis 1998, Echelle Inconnue met en place des travaux et expériences artistiques autour de la ville et du territoire. Ces expériences au long cours interrogent et associent les « exclus du plan » (sans-abris, Tziganes, immigrés...). Elles donnent lieu à des interventions dans l’espace public, expositions, sites Internet, films, vidéos, affiches, cartes, publications… Ce dont il est ici question, c’est de « l’invisible de nos villes ».

Identifié par le philosophe Paul Ardenne comme représentatif de « l’art contextuel », le travail d’Echelle Inconnue se trouve aussi parfois qualifié d’ « artiviste » ou de « relationnel » selon les auteurs. Supportant difficilement les étiquettes, Echelle Inconnue tente d’assumer, du moins en partie, l’énonciation théorique de son travail en participant ou en organisant des conférences, des colloques avec des universitaires ou d’autres groupes, au croisement des questions de l’art, de la politique, de l’architecture et de la ville, ainsi qu’en collaborant à différentes revues et publications.

Description de la mission :

En collaboration avec une médiatrice culturelle, vous assistez l'équipe dans :

- la participation à l'organisation de conférences/débats/projections autour des thèmes de la ville mobile et de la ville numérique ou en lien avec l'architecture.

- la recherche d'intervenants (en lien avec le programmateur)

- l'organisation de micro-événements autour des cycles de conférences

- la logistique

- la recherche de partenariats

- la préparation du buffet pour les soirées événementielles

- la communication (flyage dans l'agglomération et création d'affiches)

- la diffusion vidéo en live (de manière ponctuelle) étant formé préalablement par l'équipe.

Profil recherché :

- Connaissance en gestion de projets culturels souhaitée

- Fort intérêt pour l’architecture/la ville, le cinéma et la culture en général 

- Maîtrise de l'outil informatique (voire de logiciels de traitement d’images et/ou de mise en page)

- Être disponible et impliqué(e) / Être rigoureux(se), polyvalent(e) / Aisance relationnelle

- Être titulaire du permis B serait un plus.

Date de démarrage : 01 septembre 2018

Nombre d’heures : 24h / semaine

Les frais de déplacements, d’hébergement (dans le cadre de projets) et de repas en dehors de la métropole rouennaise sont pris en charge par Echelle inconnue.

Condition : être âgé de 25 ans maximum (jusqu’à la veille des 26 ans)

Date limite de candidature : 31 juillet 2018

Durée du service civique : 10 mois
Indemnité (service civique) : à minima 580,55€
Contacter : emilie@echelleinconnue.net

Autres informations : www.echelleinconnue.net / www.makhnovtchina.org

Echelle Inconnue 11-13 rue Saint Etienne des Tonneliers 76000 ROUEN tel/fax : 02 35 70 40 05

Proposition d'un service civique pour l'aide à la conception d'un fourgon aménagé

Secteurs : art / archi / culture / urbain / politique – polis / numérique / cinéma

Description de l'organisme :

Depuis 1998, Echelle Inconnue met en place des travaux et expériences artistiques autour de la ville et du territoire. Ces expériences au long cours interrogent et associent les « exclus du plan » (sans-abris, Tziganes, immigrés...). Elles donnent lieu à des interventions dans l’espace public, expositions, sites Internet, films, vidéos, affiches, cartes, publications… Ce dont il est ici question, c’est de « l’invisible de nos villes ».

Identifié par le philosophe Paul Ardenne comme représentatif de « l’art contextuel », le travail d’Echelle Inconnue se trouve aussi parfois qualifié d’ « artiviste » ou de « relationnel » selon les auteurs. Supportant difficilement les étiquettes, Echelle Inconnue tente d’assumer, du moins en partie, l’énonciation théorique de son travail en participant ou en organisant des conférences, des colloques avec des universitaires ou d’autres groupes, au croisement des questions de l’art, de la politique, de l’architecture et de la ville, ainsi qu’en collaborant à différentes revues et publications.

Description de la mission :

En collaboration avec une architecte, vous assistez l'équipe dans :

- Dans la conception d’un fourgon aménagé, habitable, numérique répondant aux nouvelles normes du contrôle technique

- Recherche autour des problématiques liées à l’habitat léger, mobile : législation, construction, outils numériques

Profil recherché :

- Fort intérêt pour l’architecture/la mécanique, le bricolage

- Maîtrise de l'outil informatique (voire de logiciels de mise en page, rédaction, dessins en plan et en 3D)

- Être disponible et impliqué(e) / Être rigoureux(se), polyvalent(e) / Aisance relationnelle

- Être titulaire du permis B serait un plus.

Date de démarrage : 01 décembre 2018

Nombre d’heures : 24h / semaine

Les frais de déplacements, d’hébergement (dans le cadre de projets) et de repas en dehors de la métropole rouennaise sont pris en charge par Echelle inconnue.

Condition : être âgé de 25 ans maximum (jusqu’à la veille des 26 ans)

Date limite de candidature : 1er octobre 2018

Durée du service civique : 8 mois
Indemnité (service civique) : à minima 580,55€
Contacter : misia@echelleinconnue.net

Autres informations : www.echelleinconnue.net / www.makhnovtchina.org

Echelle Inconnue 11-13 rue Saint Etienne des Tonneliers 76000 ROUEN tel/fax : 02 35 70 40 05

RÉSIDENCE À FLAMANVILLE MAI 2018


Projection de films en camion-cinéma

Rencontre avec les ouvriers du chantier de l'EPR.

du 14 au 18 mai

Camping municipal des Tourterelles.

Fabriquer la fable

Le projet prend la forme d'une écriture hybride entre documentaire de création, fiction et objets vidéos (animation, textes, cartes...). Hybride, car il ne s'agit pas là de créer un compte-rendu documentaire de la vie dans ces cités provisoires, mais bien une fable capable de rendre compte, de rejouer, et peut-être de dépasser le réel.

Un projet commun

Il s'agit de construire un projet commun: un avec les habitants de cette urbanité particulière en prenant comme point de départ l'entretien et la prise de vue.
Le film s'inscrit dans un processus long de work in progress où le temps se partage en périodes de résidence à Flamanville et périodes de restitutions à Rouen.
Au cours des résidences avec le camion cinéma appelé MKN-VAN, les habitants de ces bases-campings et parcs résidentiels de loisirs sont invités à participer au projet afin de le construire.
Le MKN-VAN sert d'accroche pour capter l'attention mais c'est surtout l'outil rencontre, de diffusion et d'échanges avec les participants (acteurs et réalisateurs du projet).
Ces discussions collectives permettent d'élaborer au fur et à mesure la trame et le scénario du film final. Nous rendons compte de ces étapes dans un journal de bord en ligne
Trois vidéos sont disponibles depuis ces liens :

vidéos archives à Flamanville


entretien au camping


déplacement vers l'EPR

Résidence à Flamanville avril 2018



Projection de films en camion-cinéma :

-Les mines de Diélette : montage d'images d'archives

-Entretien à la base vie des Pieux tourné avec Paulo et Alexandre

-Déplacement vers l'EPR : tourné avec Richard dans les navettes de l'AIE

-L'apocalypse a déjà eu lieu, épisode 1 : tourné dans les cités de garage de Nabrejnie Tchelny, Russie

Rencontre avec les ouvriers du chantier de l'EPR du 9 au 13 avril au Camping municipal des Tourterelles.

Résidence à Flamanville début mars


Rencontre avec les ouvriers de la centrale nucléaire à l'occasion du tournage
au camping de Flamanville.
Le site de l'EPR ( Réacteur pressurisé européen ) s'apprête à accueillir 1700 ouvriers supplémentaires au printemps pour le grand carénage; ce qui soulève la question du logement pour ces nouveaux ouvriers.

25/01/2018 : Projection du film "Normal" de Nicola Mai "Migration et travail sexuel" / Doctorat Sauvage En Architecture



Pour clôturer le cycle "Le sexe et la ville" nous proposons une soirée de projection en camion-cinéma du film "Normal" de Nicola Mai, ethnologue et réalisateur, Professeur de Sociologie et d'Études Migratoires à l’Université de Kingston (Londres-Royaume-Uni).

" Normal est un film documentaire de 48 mn qui relate la vie d'hommes, de femmes et de migrants transgenre travaillant dans l'industrie sexuelle. À travers des ethno-fictions expérimentales et des résultats de recherches inédites, Nicola Mai met en cause les politiques qui lisent forcément la migration liée au travail sexuel en termes de traite et vulnérabilité, tout en portant l’accent sur la complexité ambivalente des dynamiques d’exploitation et d’auto-affirmation qui sont en jeu."

Soirée dans le cadre du cycle "Sexe et Ville".

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : Rendez-vous sous le pont Guillaume Le Conquérant, quai rive droite
Date et heure : JEUDI 25 janvier à 19h


propulsé par DotClear