Actualité Échelle Inconnue

L'Hiver Franco-Russe d'Echelle Inconnue de janvier à mars 2017 : précipitons le temps où nous deviendrons tous des oiseaux



Un mur fantasmé semble encore séparer l’est et l’ouest de l’Europe. Berlin hier, Dniepr ou Don aujourd’hui.

Mais il existe peut-être un sort commun, nous le suivons à Moscou depuis trois ans sur les traces et à la rencontre des habitants de cette autre ville légère et mobile, qui, comme en France, fuit les pelles mécaniques. Urbanité de garages, de kiosques et de containers, dans laquelle un peuple muet vit et travaille comme il le fait en France dans cette autre ville faite de caravanes, camions et mobile-homes.

Un même peuple, si le sort commun fait davantage que les frontières des états. Un peuple à construire peut-être. Au delà des lignes de brouillard de la communication diplomatique ou médiatique qui ne se nourrit que de la séparation, bien aidée en cela par les faiseurs de villes d’ici et là-bas qui partagent une même obsession pour le devenir métropole du monde et un même goût pour la pelleteuse et le démantèlement : bidonvilles, campements et Jungle de Calais ici, Shanghaï, cité de garage, kiosques et installations foraines là.

Mais heureusement nous avons l’art et les oiseaux pour ne pas mourir de cette vérité. Les oiseaux d’abord, car les corneilles, il y a 70 ans, encore nomades et presque absentes de nos villes, étaient jusqu’alors séparées entre les noires à l’ouest de l’Europe et les mantelées à l’est. Avant, car ces oiseaux désormais urbains nous ont pris de vitesse. Et l’on rencontre désormais, le long de leur frontière invisible qui ignore les états, des hybrides mi-noirs, mi-mantelés en prise eux aussi avec le phénomène métropolitain.

Un même peuple né d’un art : celui de la rencontre.

C’est que pour la deuxième fois, pendant 3 mois, nous vous proposons, au delà des frontières et des états de voir et entendre l’autre ville Russe à travers ses arts : cinématographiques et actionnistes pour précipiter le temps où nous deviendrons tous des oiseaux.

Voir et entendre à travers les films russes de fiction ce que fut l’expérience du logement communautaire au lendemain de la révolution d’octobre. Avec Liudmila Piskareva.

Voir et entendre avec l’artiste Pavel Mitenko ce que fut le mouvement d’art actionniste au lendemain de la chute de l’URSS jusqu’à ses dernières manifestations portées entre autres, dans l’espace public, par les groupes Voïna ou Pussy Riot.

Voir et entendre enfin l’autre Moscou à travers nos derniers films réalisés en Russie.

PROGRAMMATION DU DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE :

Jeudi 26 janvier à 19h :

– Conférence "L’évacuation des grands studios de cinéma soviétiques en Asie centrale pendant la Seconde Guerre mondiale" proposée par Valérie Pozner, directrice de recherche au CNRS, en Histoire du cinéma russe et soviétique.
En savoir plus ICI.

Jeudi 23 février à 19h :

– Conférence "L'habitat urbain dans l'Union soviétique, à travers le cinéma soviétique" proposée par Liudmila Piskareva, doctorante en architecture à Paris et assistante et traductrice pour le projet Makhnovtchina d'Echelle Inconnue à l'est de l'Europe.
En savoir plus ICI.

Jeudi 30 mars à 19h :

– Conférence "L'actionnisme moscovite, ligne artistique de la politique postsoviétique" proposée par Pavel Mitenko artiste, critique d'art et actionniste.
Lire la suite ICI

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : La Conjuration des Fourneaux, 149 rue Saint-Hilaire, 76 000 Rouen
Contacts : mel@echelleinconnue.net / 02 35 72 40 05

Les images de "Désinventer la Seine", rencontres de l'habitat léger et mobile à Rouen les 3-4 sept 2016





















Lire plusieurs articles de presse sur ces rencontres : ICI, ICI, ICI, ICI

Reconquête ! Les mots sont lancés à travers une Europe désindustrialisée, de la Seine à la Moskva.

Depuis 2013 à Rouen, mairie et métropole ont lancé les chantiers de reconquête de la rive gauche des bords de Seine. Ceux-ci constituaient pourtant en plein centre ville une rareté : une place pour la ville mobile et foraine, accueillant retraités en camping car, travellers, voyageurs, habitats et commerces forains, cirques et circassiens etc. Mais le rouge est mit. Pelleteuses et Barrières signent à grand frais la fin de cette exception urbaine. Après un début d’aménagement sans bruit, communication et marketing ont pris le relais et, sur les affiches, camions, tentes, stands et camping-cars sont remplacés par les vélos, pelouses et hypothétiques cerfs-volants de la métropole techno-verte et conviviale.

Il s’agit à présent de mettre des mots et des images sur cet art de faire la ville, contre le voyageur : « Le fleuve devient un lieu de vie, d’activité économique et d’habitat », disent-ils. Comment ? « (…) par l’anéantissement d’un lieu de vie, d’habitats et d'activités économiques qui y étaient présent », voudrions nous rajouter.

À notre tour de poser des mots, de dire ce qu’il en est et de raconter ceux qui vivent, mobiles dans les vides des cartes. Les 3 et 4 septembre 2016, nous, Echelle Inconnue et l’association HALEM, avons organisé les rencontres itinérantes de l’habitat léger, éphémère et mobile sur la toute proche île Lacroix, afin, à notre tour, de « désinventer la Seine » avec ceux que la politique de reconquête refuse visiblement d'appeler "les conquis". En somme prendre part à cette guerre silencieuse, qui pourtant a lieu, déclenchée par ceux qui préfèrent inventer une réalité à leur convenance plutôt que prendre en compte le réel parfois complexe et clandestin d'un peuple sur roues, grandissant mais pourtant éternellement chassé.

PARUTION / DSEA / MKN-VAN




DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

CYCLE "HABITER L'AUTRE VILLE : FORAINE" : 4 MOIS D'ARCHITECTURE MOBILE.

- Jeudi 16 juin à 19h
Soirée autour du livre "Actualité de l'Habitat Temporaire. De l'habitat rêvé à l'habitat contraint"
Avec Gaëlla Loiseau, auteur, et Anne Cloarec, co-organisatrice du colloque qui a précédé l'écriture de l'ouvrage
lieu : La Conjuration des Fourneaux, 149 rue Saint-Hilaire / Rouen
Lire la suite ici

Toute l'information sur le Doctorat Sauvage En Architecture en cliquant ici
Les soirées à Rouen sont disponibles sur internet en live puis en replay par ici.
Pour recevoir les informations en flux ou interagir avec nous sur Twitter : @EchelleInconnue


SUR LES ROUTES NORMANDES ET AU-DELÀ

MKN-VAN, un atelier-cinéma mobile




Lire le projet ici
Revoir en images tout le chantier du MKN-VAN ici
Voir les images de la 1ère tournée ici

Pour suivre l'actualité, les rencontres, les articles et les films d'Echelle Inconnue dans le cadre du projet Makhnovtchina sur la ville mobile, c'est ici


Cycle de conférences "Psychiatrie et Ville" tous les jeudis 07,21,28 janvier et 11 février organisé avec le collectif "A ta santé"

Toutes les soirées auront lieu à la Conjuration des Fourneaux, 149 rue Saint Hilaire / Rouen

Lire la suite

Agenda d'Echelle Inconnue d'octobre 2015 : conférences, projets, colloques, rencontres, DSEA, proposition de stage



du mardi 05 au vendredi 16 octobre 2015

Lancement du projet MKN-VAN à Brionne
Aménagement du camion-cinéma d'Echelle Inconnue avec les élèves du lycée des Métiers d'Art de l'Ameublement et de l'Agencement Augustin Boismard
lire la suite ici
lieu : Brionne (Eure) et alentours


mardi 06 octobre 2015 à 14h

Participation à la table ronde "Culture et éducation non scolaire"
dans le cadre du colloque "Éducation(s) et Territoires" des 5 et 6 octobre 2015
lire la suite ici
lieu : à Neoma Business School, 1 Rue du Maréchal Juin, 76130 Mont-Saint-Aignan


jeudi 08 et vendredi 09 octobre 2015 à 14h

Rencontres Arts et Aménagement des territoires
Présentation du plan guide "Arts et aménagement des territoires", étude nationale pour le ministère de la culture et de la communication - DGCA réalisée par pOlau. Plan guide dans lequel figure Echelle Inconnue avec un focus sur son Doctorat Sauvage En Architecture
lire la suite ici
lieu : au Point H^UT, lieu de création urbaine, 20 rue des Grands Mortiers, 37700 Saint-Pierre-Des-Corps


jeudi 15 octobre 2015

Participation à la table ronde "quelles techniques pour l'habitat temporaire ?"
Dans le cadre du COLLOQUE MINIMAOUSSE n°6 : La nouvelle maison des jours meilleurs, à la Cité de l'Architecture et du Patrimoine
lire la suite ici
lieu : au Palais de Chaillot, 1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre, 75016 Paris


du lundi 19 au vendredi 23 octobre 2015

Participation aux rencontres d'écologie pirate
Ces rencontres préfigureront la création d'un laboratoire non institutionnel des écologies pirates
lieu : "Les Arbories", en plein cœur du Parc Naturel Régional du Luberon


jeudi 29 octobre 2015 à 19h

Conférence "Vanmélé, atlas numérique des déportations politiques" par Pierre Michelon
Dans le cadre du Doctorat Sauvage en Architecture
lire la suite ici
lieu : Echelle Inconnue, 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / Rouen


samedi 31 octobre 2015

Date de clôture de l'appel à proposition / Apéro Codelab#34 qui aura lieu le 10 décembre 2015
Dans le cadre du Doctorat Sauvage
lire la suite ici
lieu : Echelle Inconnue, 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / Rouen



lundi 02 novembre 2015

Date de clôture pour l'appel à candidature d'un assistant de production (stage ou service civique)
Envoyez un mail à christophe@echelleinconnue.net
lire la suite ici
lieu : Echelle Inconnue, 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / Rouen




Pour suivre l'actualité, les rencontres, les articles et les films d'Echelle Inconnue dans le cadre du projet Makhnovtchina sur la ville mobile, c'est ici

Toute l'information sur le Doctorat Sauvage En Architecture en cliquant ici

Les soirées dans nos locaux à Rouen sont disponibles sur internet en live puis en replay par ici.

Pour recevoir les informations en flux ou interagir avec nous sur Twitter : @EchelleInconnue

CONFÉRENCE-PERFORMANCE / 28 MAI 2015 / 18h30 / "UN CHERCHEUR FACE À SON CORPUS" PAR GUILLAUME NEVEU ET NATHANAEL FRÉROT / DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

"Réprimer la parole militante : la sauvegarde de la nation dans les années 30"

Lire la suite

PROJECTION ET COMMENTAIRES DU FILM "CARGO 200" DE BALABANOV, DANS UN LIEU TENU SECRET / RDV JEUDI 11 DÉCEMBRE / 18H30 À ECHELLE INCONNUE / DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

Projection et commentaires du film : « CARGO-200 » (ou GRUZ-200 en russe) de Balabanov, 2007. Par Gilles Favarel, docteur en sciences politiques
Dans le cadre du cycle "La Ville et la Guerre" du Doctorat Sauvage en Architecture



Cargo 200 ?

En 2007, Alexei Balabanov revenait avec Cargo 200 sur la période qui sépare la fin de l’ère communiste proprement dite (mort de Tchernenko) de l’avènement de la Russie capitaliste d’aujourd’hui. En 1984, juste avant l’arrivée au pouvoir de Gorbatchev, Balabanov dépeint la fin d’un régime. C'est tout le ciment social qui part en morceaux avec ses valeurs, et ses repères. Plus de morale, plus d’autorité, plus de contraintes sociales, les instincts les plus primaires refont surface. Cargo 200 est un hallucinant voyage collectif au bout de la nuit qui n’épargne rien à son spectateur. Une œuvre insoutenable, écœurante et fascinante par son jusqu’au-boutisme et son absence de concessions qui a séduit le jury du prix de l’Age d’or. Cette compétition distingue, fidèle en cela à son manifeste, un film qui s’écarte résolument de tout conformisme cinématographique.

« Spontanément, une idée me vient. Je suis fan d'un film russe qui n'est jamais montré en France et qui pourtant vaut à mon avis le coup d'oeil. Ce film est "Gruz-200" (parfois appelé Cargo-200 à l'export) de Balabanov. Le sujet est plutôt la violence, mais il se passe dans une ville imaginaire, Leninsk, filmée de manière très réaliste (l'action se passe en 1984, à la veille de la perestroika) ; il y a de très beaux plans urbains permettant de se rendre compte de ce qu'est un bourg soviétique en 1984. »

INFORMATIONS PRATIQUES :

Jeudi 11 décembre 2014

Lieu tenu secret : rdv à Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Téléphone : 02 35 70 40 05

CONFÉRENCE ET PRÉSENTATION D'UN LIVRE / JEUDI 20 NOVEMBRE 2014 / 18H30 / "UNE GUERRE À PERDRE - POUR L'EXEMPLE" / DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

Conférence autour du roman Partir en Guerre par son auteur Arthur Larrue, dans le cadre du cycle LA VILLE ET LA GUERRE du Doctorat Sauvage en Architecture



Portrait du Saint-Pétersbourg contemporain, ville mentale, de sa résistance symbolique à la tyrannie politique, par Arthur Larrue, auteur du roman Partir en Guerre (Allia) dont la publication en janvier 2013 déclencha son renvoi du territoire russe. Parmi les protagonistes de Partir en Guerre figurent quatre membres du groupe d'artistes dissidents Voïna (Guerre) avec lesquels l'auteur partagea trois mois de vie clandestine.

Extrait de Partir en Guerre :

Il (Oleg) s'était avancé au plus près de la corniche, avait défié le vide, levé sa canette de bière, et salué Pétersbourg qui s'étalait sous lui en pointant vers le ciel ses flèches d'églises, ses dômes en or, et désormais l'immense phallus phosphorescent qu'était son œuvre. Chaque ville a son problème: Paris rend méchant, New York tourne à vide, Pétersbourg vous change en mort. On n'y vit pas, on y flotte. Tous les nez moscovites qui se tordent de dégoût lorsqu'on parle de Pétersbourg disent la même chose, que là-bas l'air humide vous fait pourrir debout. A chaque ville son art de rue, à chaque pot son couvercle. Ici, il fallait faire entendre à ce vaste mausolée planté sur un marais qu'on bandait encore précisément comme les morts ne peuvent plus bander.

Intention de l'auteur :

"Mon propos tâchera de cerner la continuité qu'il y a entre l'architecture particulière de Pétersbourg et les caractéristiques tout aussi particulières de sa vie contemporaine. La conférence devrait durer un peu plus d'une heure, et pourrait se prolonger avec une discussion. Je parlerai en écrivain et en témoin, c'est à dire en artiste, et toute la pensée que je développerai visera à tirer de cette ville mentale les enseignements qui me permirent, notamment, d'écrire et de fonder _en acte_ une mauvaise conscience." Arthur Larrue

INFORMATIONS PRATIQUES :

Jeudi 20 novembre 2014 à 18h30

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Téléphone : 02 35 70 40 05

PRÉSENTATION DU PETIT GUIDE PRATIQUE DU PARFAIT SDF "SDF, UN MÉTIER D'AVENIR" / JEUDI 09 OCTOBRE / 18H30



Soit parce qu’il n’est pas vraiment digne de ce nom, soit parce qu’il n’est pas stable, ou qu’il est inexistant, le logement engendre un certain nombre de problèmes qui semblent toucher un poil plus de monde que les déjà trop nombreuses personnes vivant à la rue. Si l’on devait donc définir un seuil à partir duquel on devient SDF, ce serait celui où la vie devient survie, quand il faut s’assoir progressivement sur sa dignité, tout en tentant de ne pas se perdre, quand les nombreuses activités, démarches et préoccupations liées aux situations de mal-logement prennent une place telle que l’on pourrait presque parler d’un véritable métier, comme de son apprentissage, de ses codes ou de son langage, de ses compétences propres. Et, de la progression inquiétante de cette fragilité résidentielle, atteignant plus de 10 millions de français, pourra-t-on déduire qu’il s’agit, certainement, d’un métier d’avenir. Il va donc falloir vous y préparer…

« Histoire et présentation, en quelques chiffres et dessins, de ce petit guide illustré, que j’ai voulu simple et facile, peut-être drôle parfois, quoique grinçant, mais que j’espère édifiant, quant à la situation du (mal-)logement, aujourd’hui, en France. » Diway

INFORMATIONS PRATIQUES :

09 octobre 2014

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Téléphone : 02 35 70 40 05

CONFÉRENCE / 25 SEPTEMBRE 2014 / 18h30 / "LA GUERRE AU XXIème SIECLE : GUERRE CONNECTÉE ? " / DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

Conférence par Azza Chaouch Bouraoui, doctorante en droit public et sciences politiques / Membre du Hackerspace de Tunis

Les médias ne cessent de reporter des cas d'États qui ont été la cible de cyberattaques.
Les sociétés se sont donc retrouvées confrontées à un nouveau vocabulaire : cyberguerre, cyberterrorisme, etc...

Mais la récurrence de ces différentes notions dans les médias du monde n'a pas aidé à les éclaircir, ni à comprendre l'importance de l'impact du virtuel sur le réel et en particulier, lorsque la sécurité des États est impliquée.

Le but de la présentation est de clarifier ces nouvelles notions, de présenter les dispositions prises par les États et les organes internationaux face à la montée de la "cybermenace".

Vous êtes invité à la prochaine conférence du cycle VILLE NUMÉRIQUE dans le cadre du doctorat sauvage en architecture




INFORMATIONS PRATIQUES :

25 septembre 2014

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Téléphone : 02 35 70 40 05

SOIRÉE DE LANCEMENT DU JOURNAL À TITRE PROVISOIRE #05 / 18 SEPTEMBRE 2014 / 18H30 /

Nous vous invitons à une soirée spéciale pour le lancement du journal qui sera disponible gratuitement à Echelle Inconnue lors de cet événement.



MAKHNOVTCHINA une publication d'Echelle Inconnue

Un travail de recherche et de création publique avec les mobiles et nomades contemporains à l’heure des métropolisations en France, Russie, Moldavie et Algérie.




Journal dans lequel vous pourrez lire ces articles :

-L’habiter mobile ou l'altermétropolisation
-"On va là où il y a du travail" récit de Marie-Christine et Jean-Charles, habitants en camion dans le département de l’Eure
-Savoir maison garder : une villa mobile recomposable.
-L'habitat mobile ouvrier de Dieppe à Moscou
-Moscou : dérive en territoire migrant
-Comme toujours : la rubrique noire
-Bidonville. De qui es-tu le problème? De quoi es-tu la solution ?
-Droit à Habiter contre droit au logement
-Et si Paris faisait semblant de ne pas voir son foncier ?
-Habiter comme contester



INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu : Echelle Inconnue / 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN

Tel : 02 35 70 40 05

Date et Heure : Jeudi 18 septembre 2014 / 18h30

Plus d'informations sur nos publications : ICI

SAMEDI 24 MAI / ENTRE 15H ET 19H / TABLE RONDE / LA FIN DES CARTES? TERRITOIRES REVES, TERRITOIRES NORMALISES / ESPACE KHIASMA (Les Lilas) / PARIS

Dans le cadre du programme de recherche, "La Fin des cartes ? Territoires rêvés, territoires normalisés", nous organisons, en partenariat avec l’Espace Khiasma (Les lilas), une table ronde, qui se tiendra le samedi 24 mai entre 15 h et 19 h.




La table ronde dans laquelle Stany Cambot intervient : "Marges, zones de transit, habitations précaires ?"




Cette table ronde, ancrée dans les questions urbaines et environnementales, vise à interroger les appropriations aussi diverses qu’inattendues dont le territoire, essentiellement urbain – fait l’objet, déjouant et défiant tout aussi bien la planification urbaine que les quadrillages et les parcours proposés par les cartes.

Sur ce plan aussi, l’expérience dépasse le projet et les occupations urbaines du territoire, légales ou illégales, parfois voulues, souvent subies, sans faire modèle, renégocient la relation de l’habitat au territoire, reposent celle des espaces communs, dans des contextes urbains en devenir. Quels sont les enjeux attachés à la représentation cartographique de cette vie en marge ? Quelle place les géographes et les politiques laissent-ils pour le non fixe, le mobile, le déplaçable, le précaire ? Plus largement comment ces mutations sont-elles signifiées ? Quelles formes de représentations pour cette ville précaire ?

Cette table ronde est organisée en préambule d'une exposition à venir Nul point sur une carte ne situe nos souvenirs. La table ronde fera suite à une soirée de projection la veille au soir et accueillera notamment des artistes dont les œuvres auront été présentées.

CONFERENCE PARTICULIERE / 12 MARS 2014 / 18h30 / "PETITE INTRODUCTION à LA PSYCHANAYSE URBAINE DU MONDE ENTIER (ET ROUEN DANS TOUT çA ?)" / DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

Fondée à Vierzon en 2008, l'A.N.P.U. (l'Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine) s'est vue confier la délicate mission de psychanalyser le monde entier au travers d'un plan bi-quinquennal qui devrait voir son aboutissement le 24 décembre 2017 à 23 h 00, à New-York devant le siège de l'ONU.

Étape incontournable de cet objectif pour le moins ambitieux, la ville de Rouen constitue en soi une véritable énigme. Nous vous proposons de nous aider à la dénouer au travers d'exercices pratiques fort ludiques qui seront mis en place dans le cadre de ce doctorat.

La présentation de nos travaux se fera préalablement sous la forme d'une conférence désopilante, entrecoupée de commentaires saisissants et d'images à couper le souffle, vous aurez peine à y croire….

De et par : Laurent Petit/project designer, metteur en scène et metteur en images : Charles Altorffer alias Urbain l'enchanteur/agent de liaison : Fabienne Quéméneur/Une coproduction l'anpu.fr, le NOm du Titre, la maison Folie de Lille-Wazemmes, le PoLau et le collectif Exyzt

Informations pratiques :

La conférence aura lieu au 18 rue Sainte Croix des Pelletiers / 76000 ROUEN - 02 35 70 40 05 / mail : christophe@echelleinconnue.net

Echelle Inconnue sur twitter : @EchelleInconnue

CONFERENCE / DOMENICO DI SIENA // JEUDI 06 JUIN à 19h30 // titre : Sentient City : de la smart city à la ville de la connaissance

Une Sentient City est un modèle de ville intelligente qui améliore la communication et les échanges entre les citoyens pour favoriser des processus d'auto-organisation. Les citoyens, en connexion constante entre eux, ne sont pas seulement des usagers, mais des individus capables de générer des processus d'intelligence collective, les mêmes qui génèrent une identité locale commune.

Une Ville de la Connaissance est une ville où chaque habitant est porteur et producteur de tous types de connaissances. Un écosystème où chaque habitant peut s’entendre comme un acteur vif de la ville.

Lire la suite

Le son comme arme, conférence de Juliette Volcler

A écouter en ligne : « le son comme arme », enregistrement de la conférence de Juliette Volcler, qui s'est tenue à l'atelier d'Echelle Inconnue le 14 février 2013.

LRAD
Véhicule équipé d'un système LRAD dans les rues de Pittsburgh

Lire la suite


propulsé par DotClear