Actualité Échelle Inconnue

CONFERENCE / 18 AVRIL 2014 / 18h00 / "LA PLACE DE LA CULTURE à L'ERE DU NUMERIQUE"

Depuis maintenant une dizaine d’années, les acteurs des industries culturelles constatant l'enjeu du marché numérique, se sont mis à proposer des œuvres payantes ou par abonnements. Ces offres, moins chères que dans le commerce ont du mal à concurrencer l’offre illégale présente sur internet. Internet provoque donc un manque à gagner pour de nombreux artistes. Paradoxalement, certains artistes utilisent internet pour se faire connaître et en tirent profit.

On pourra s’interroger sur les changements apparus dans les relations entre professionnels et artistes ou artistes et public ainsi que sur le bouleversement de la hiérarchie dans la diffusion des œuvres culturelles. Les questions du téléchargement ou de la création via le numérique pourront ouvrir le débat.

Pour tenter d'aborder tous les tenants et aboutissants du débat qui anime les professionnels et législateurs concernant la place des produits culturels sur internet, plus généralement celle de la culture dans le monde du numérique, nous voudrions organiser une conférence réunissant des acteurs de points de vue différents afin d'évoquer ce large sujet.

Seront présents :

- Élizabeth Ladrat, Conseillère pour l'éducation artistique et l'action culturelle à la DRAC Haute-Normandie

- Sam Beaver , musicien

D'autres intervenants vous seront dévoilés dans la semaine.

Informations pratiques :

Date et horaire : Vendredi 18 Avril à 18h00

Lieu : Echelle Inconnue - 18 rue Sainte Croix des Pelletiers - 76000 ROUEN

Téléphone : 02 35 70 40 05

Cette conférence est organisée par les étudiants du département Métiers de la Culture de l'Université de Rouen.

CONFERENCE POLYPHONIQUE / par le designer libre Christophe André, l'architecte Jérôme Gueneau et les membres du hackerspace Jeanne_d_Hack // JEUDI 28 NOVEMBRE à 18h30 // titre : « Espèce d'espace, du bricoleur, de l'architecte, du hacker »

Leur point commun : le bricolage et l'espace (physique et numérique)

Les membres du Hackerspace JeannedHack présenteront leurs usages du bricolage/bidouillage et la philosophie inhérente à leurs pratiques.

Les hackerspaces ont pour principes : l'ouverture de lieux pour l'échange de connaissances sur l'usage créatif de la technologie, la rencontre en pair à pair, sans médiation, l'autogestion et l'autonomie financière, sans soutien institutionnel. Pour résumé, c'est un espace ouvert à tous les "bidouilleurs" de soft ou de hardware, aux électroniciens comme aux informaticiens. Il se réunit de manière régulière tous les lundis soir à Echelle Inconnue. Un but était aussi de réhabiliter le terme de hacker, le sortir de la confusion entretenue par les médias avec le "pirate". Dans les hackerspaces, on s'intéresse surtout au code, au hardware, aux réseaux (sécurité, anonymat, réseaux pairs à pairs, piratebox, etc.). Ce sont des communautés de pratique, sans nécessairement un unique projet commun, mais réunissant des personnes impliquées dans des projets libres logiciels ou hardware désireux d'échanger leurs connaissances.

Jérôme Gueneau, architecte, mettra en confrontation deux figures différentes, l'architecte et le bricoleur.

Il tentera de répondre à la question suivante : En quoi la pratique du bricolage peut être utile à redéfinir les rôles dans les re-configurations de nos univers bâtis (agraires ou métropolitains) ? En regard quelques exemples de nouvelles attitudes d'architectes et collectifs par rapport à l'exercice de leur métier..

Christophe André, designer libre, propose « Vers un design libre ? »

Comment produire soi-même les objets de son quotidien ? Peut-on autoproduire son énergie, ses modes de déplacement, ses outils ? Comment développer une approche de la technique basée sur l'entraide, l'autonomie, le partage ? Christophe André, "ingénieur militant", nous présentera ses expériences et les travaux de l'association Entropie.

3 CONFERENCES HORS LES MURS D'ECHELLE INCONNUE : "PROJET MAKHNOVTCHINA" / JOURNEE D'ETUDE "RESEAU NOMADES, HYBRIDATION DES PRATIQUES DE CIRCULATION" / UNIVERSITE DU HAVRE

Journée d'étude "Réseaux nomades, hybridation des pratiques de circulation".

08 NOVEMBRE 2013

Les nouvelles mobilités ne sont pas indépendantes des mutations du travail et des nouvelles gouvernances territoriales. Dans ce contexte, si les usages « nomades » des nouvelles technologies, par les cadres, sont l’objet de toute une série de messages médiatiques, qu’en est-il de l’usage par les nomades, itinérants, voyageurs, de ces nouvelles technologies ? Les formes d’habitat mobiles, légers, provisoires sont liés à des formes d’innovation sociale technique économique depuis la fin du XIXème siècle. La mise au point des roulottes automobiles, des péniches, des caravanes a impliqué toute une série de changement organisationnels d’ensemble. Les habitants de ces logements ne sont, sous cet angle, certainement pas des marginaux, mais des « minoritaires » dont l’insertion économique est passée par des dispositifs nouveaux. Les premiers travaux sur les Néo-Traveller’s mettent l’accent sur la déconnexion, plus ou moins volontaire. D’une certaine façon, c’est la mobilisation pour la défense de ces habitants qui a révélé un usage du numérique par les habitants de logements mobiles. Les dimensions culturelles du phénomène traveller’s, son insertion dans les circuits de festivals de musique « techno », permettent de penser qu’une appropriation du numérique par ces acteurs est possible, au-delà des enjeux économiques et domestiques. Le numérique n’est qu’un aspect de l’hybridation des réseaux des itinérants sur lesquels nous nous interrogerons.

informations pratiques :
la journée se déroulera de 08h30 à 18h00.
à partir de 16h : 3 conférences d'Echelle Inconnue par Julie Bernard, Stany Cambot et Christophe Hubert.
Lieu : Université du Havre (ville basse) / Pôle Recherche des Sciences Humaines

Tout le programme : ICI

Tout le fil d'actualité sur Twitter : @EchelleInconnue

DOCTORAT SAUVAGE EN ARCHITECTURE

CONFERENCE / ARNAUD LEMARCHAND / 01 AVRIL 2013 / 18h30 / à ECHELLE INCONNUE / ROUEN

titre : L'EMERGENCE DU MONDE NUMERIQUE PAR LA FOIRE

La foire a été un des incubateurs des jeux automatiques et du cinéma qui ont amené la musique électronique, les jeux vidéos, et a participer à l'émergence du monde numérique. Atari utilisera le réseau des foires pour diffuser le premier jeu vidéo : pong, dés les années 70. Les liens historiques entre l'économie itinérante et ces innovations sont à reconsidérer. Mais d'autres rapprochements sont possibles dans la période contemporaine : dès 1998, Eric Raymond a utilisé le concept de "bazar" pour décrire le développement du logiciel libre, or à cette époque les rares chercheurs qui étudient le retour des formes d'économie nomade, notamment Péraldi et Tarrius, utilisent aussi ce concept d'économie de bazar qui est, dans leurs analyses, une forme de foire continue, journalière, dans les interstices des firmes et des Etats. L'exposé portera sur l'histoire de ces formes et sur les éclairages qu'ils peuvent apporter aux évolutions en cours.

Jeudi 9 février 2012 / 14h / à l'Université de Rouen Séminaire IRIHS / intervention de Stany Cambot sur le thème « Ville et mobilité »

Jeudi 9 février 2012 / 14h à l'Université de Rouen Séminaire IRIHS / intervention de Stany Cambot sur le thème « Ville et mobilité » :

Organisé par l'Institut de Recherche IRIHS dans le cadre du projet « Cultures Populaires et patrimoine de l’éphémère »/ Stany Cambot interviendra sur le thème « Ville et mobilité » en regard d'une recherche sur la foire Saint-Romain intitulée « Cultures Populaires et patrimoine de l'éphémère ».

Les objectifs de cette recherche portée par l'IRIHS (institut de recherche regroupant les laboratoires CETAPS / AILLEURS et IMEC) sont : de prendre comme premier objet d’études commun La Foire Saint Romain, en tant qu’événement représentatif d’une culture populaire. d’appréhender l’événement dans sa multiplicité et sa complexité. de privilégier une approche qualitative : entretiens semi-directifs, récits de vie (auprès de forains, clients, élus locaux...), entretiens collectifs d’enfants et dessins.

Lieu : CETAPS (Université de Rouen à Mont Saint Aignan) / salle 07 / RDC Bâtiment n°36 sur la carte : http://www.univ-rouen.fr/ (plan de l'université au format pdf)

Réservation indispensable avant le 07 février 2012 : au 02 35 70 40 05 / 06 28 91 68 68 (demandez Christophe HUBERT) ou par mail à christophe@echelleinconnue.net

« L'Europe vue d'en dessous », Bruxelles, 29 janvier 2010

L'Europe vue d'en dessous

Echelle Inconnue participe aux rencontres organisées à Bruxelles, au KVS Bol, vendredi 29 janvier 2010

Lire la suite

2ième Festival MICRONOMICS

Les 29 avril et premier mai 2009 à Bruxelles
Rue d’Alost 7-11 – 1000 Bruxelles & Des 5 BLOCS à DANSAERT

En 2005 echelle inconnue mettait en place Nouvelle Donne, Rencontre internationales, d'artistes et d'architectes au carrefour de la question politique, de la participation et de l'intervention dans l'espace public. Cette rencontre voulait prendre pour centre la délicate question des économies propres à ces pratiques.

Lire la suite


propulsé par DotClear