Actualité Échelle Inconnue

Les messages de la catégorie "Projection"



23/02/2019 : Échos sur les événements à Hérouville-Saint-Clair

Rendez-­vous avec le camion-­cinéma au Café des Images à Hérouville-­Saint-­Clair !
Un événement d’Échelle Inconnue en partenariat avec le Café des Images et le Pavillon. Échelle Inconnue a présenté la restitution de leur résidence de plusieurs mois à Flamanville (Manche) un événement autour du programme de courts-métrages sur les villes foraines.

Au restaurant du Café des Images :

16h30 - 18h00 : Atelier et intervention de Stany Cambot sur les projets d'Échelle Inconnue. Depuis 1998, Echelle Inconnue met en place des travaux et expériences artistiques autour de la ville et du territoire. Ces expériences interrogent et associent les « exclus du plan » (sans-abris, Tziganes, immigrés...). Ce dont il est ici question, c’est de « l’invisible de nos villes ».

En plein air :

18h30 : Projection d'un programme de courts-métrages tournés à Flamanville, dans le Cotentin, et en Russie. Films réalisés par Stany Cambot (Production Échelle Inconnue).

« Les bases vies de Flamanville à Moscou ou la Java de l'infrastructure. »

- « Flamanville brûle-t-il ? » : environ 26 min

- « Oleg, le cafetier ambulant à Moscou » : 6'43 min

- « Nous avons marché sur Shanghaï » : 14'14 min

- « L’apocalypse a déjà eu lieu » : 7'38 min

Au restaurant du Café des Images :

20h15 - 22h00 : Une soirée tournée d'Est en Ouest !
Apéritif dînatoire russe au restaurant du Café des Images

20h15 - 21h00 : Pour aller plus loin... Dans une ambiance franco-russe !
Intervention d'Arnaud Lemarchand : Flamanville, une enclave nomade ?

En plein air :

21h00 - 21h45 : Projection de films produits par Échelle Inconnue avec le Camion-Cinéma

Le Café des Images, 4 Square du théâtre
14200 Hérouville-Saint-Clair
02 31 45 34 70
Voir le site internet En partenariat avec le Pavillon de Caen

Échos sur les diffusions à Flamanville 12-13 février 2019


Diffusion du film : Flamanville brûle t'il ?
mardi 12 et mercredi 13 février à 19h
au bar de la Forgette aux Pieux et au camping des Tourterelles à Flamanville

Il s'agit de construire un projet commun : un film avec les habitants de cette urbanité particulière, en prenant comme point de départ l'entretien et la prise de vue. Le film s'inscrit dans un processus long de work in progress où le temps se partage entre périodes de résidence à Flamanville et périodes de restitutions en Normandie. Au cours des résidences avec le camion cinéma, les habitants de ces bases-vie, campings et parcs résidentiels de loisirs sont invités à participer au projet afin de le construire.
Le MKN-VAN sert d'accroche pour capter l'attention mais c'est surtout l'outil de rencontre, de diffusion et d'échanges avec les participants (acteurs et réalisateurs du projet).
Ces discussions collectives permettent d’élaborer au fur et à mesure la trame et le scénario du film final.
Nous rendons compte de ces étapes dans un journal de bord en ligne : www.makhnovtchina.org/journal/
C'est aussi l'occasion de venir rencontrer l'équipe d'Echelle Inconnue.

12 et 13/02/2019 : Projection en camion-cinéma à Flamanville


Diffusion du film : Flamanville brûle t'il ?
mardi 12 et mercredi 13 février à 19h
au bar de la Forgette aux Pieux et au camping des Tourterelles à Flamanville

Il s'agit de construire un projet commun : un film avec les habitants de cette urbanité particulière, en prenant comme point de départ l'entretien et la prise de vue. Le film s'inscrit dans un processus long de work in progress où le temps se partage entre périodes de résidence à Flamanville et périodes de restitutions en Normandie. Au cours des résidences avec le camion cinéma, les habitants de ces bases-vie, campings et parcs résidentiels de loisirs sont invités à participer au projet afin de le construire.
Le MKN-VAN sert d'accroche pour capter l'attention mais c'est surtout l'outil de rencontre, de diffusion et d'échanges avec les participants (acteurs et réalisateurs du projet).
Ces discussions collectives permettent d’élaborer au fur et à mesure la trame et le scénario du film final.
Nous rendons compte de ces étapes dans un journal de bord en ligne : www.makhnovtchina.org/journal/
C'est aussi l'occasion de venir rencontrer l'équipe d'Echelle Inconnue.

04-05/02/19 : PROJECTION AU RELAIS D'ACCUEIL



Projection avec le camion-cinéma d'Échelle Inconnue du film "Une loi pour fabriquer des pauvres" : Éric a fait une grève de la faim au mois de juin 2018 pour protester contre les nouvelles règles du contrôle technique qui, depuis le 20 mai, ont rendu son véhicule habitable hors la loi.

Il s'agit de discuter avec les personnes présentes au Centre Social Relais d'Accueil des Gens du Voyage de Sotteville-lès-Rouen afin de savoir si elles se sentent concerner par ce nouveau contrôle technique. Cette rencontre s'inscrit dans le cadre de notre nouveau projet "Brichka: habiter la route" : il part du constat que depuis la mise en application de cet arrêté, les travailleurs mobiles habitant en camion se trouvent dans une situation de précarité accrue du fait de la non-homologation de leur fourgon ou utilitaire en « camping-car ». Nous proposons donc une étude de faisabilité pour la création d'un prototype de module véhiculé habitable pour travailleur mobile.

31/01/2019 : Projections de films en camion cinéma


"Foire Foris Forum et buffet de la gare" à 19h
Histoire des foires de Brionne, écrite avec les forains-mêmes.
Durée 11'30/ Brionne 2016

"Une loi pour fabriquer des pauvres" à 21h30
Eric a entamé une grève de la faim pour protester contre les nouvelles règles du contrôle technique des véhicules qui mettront son véhicule habitable hors la loi, et le mettront à la rue.
Durée 9'27/Granville 2018

Avril 2019 : Projections à 5 têtes


Diffusion des films "Les bases vies de Flamanville à Moscou ou la Java de l'infrastructure ", "Être cheval", "Leviathan" et de "Caniba"
du 14 au 18 avril dans les salles de cinémas Omnia, Ariel et dans un lieu secret à Rouen

En savoir plus sur les films :

Les bases vies de Flamanville à Moscou ou la Java de l'infrastructurel

Être cheval

Leviathan et Caniba

22/11/2018 : Projection aux rencontres internationales du film d'architecture d'Annecy


Projection du film "Une maison juste en plus petit" aux rencontres internationales du film d'architecture à la maison d'architecture à Annecy.

Synopsis :
Le documentaire suit Lucille, 22 ans, qui est installée de manière précaire sur un terrain d'un camping abandonné à Limetz en Normandie.
Elle nous raconte la manière dont elle habite cet espace.

Diffusion dans le groupe " contour" le jeudi 22 novembre à 18h au cinéma le Mikado Novel 2, Place de l'Annapurna, 74000 Annecy
et le vendredi 23 novembre hors-les-murs.

14/04/2019 : Projection du film "Les bases vie de Flamanville à Moscou ou la java de l'infrastructure" au cinéma Omnia à Rouen


Projection du film qui sera précédé d'un court-métrage sur la Russie au cinéma Omnia à 11h

Synopsis du film "Les bases vie de Flamanville à Moscou ou la java de l'infrastructure" :
Il s'agit d'un documentaire de Stany Cambot commencé il y a deux ans près de l'EPR de Flamanville .
C'est un recueil de témoignages de 11 personnages qui évoquent leurs expériences.
Ce film suit les ouvriers détachés et déplacés vivant dans les campings, bases vie, en gîtes, en camions aménagés, dans des mobiles-homes.
Le but est de construire un projet commun avec les habitants de cette urbanité particulière en prenant comme point de départ l'entretien et la prise de vue.

Infos pratiques :
Entrée aux tarifs de la salle de cinéma
Réservation à l'Omnia à Rouen : 02 35 07 82 70

23/02/2019 : Projection du film "Les bases vie de Flamanville à Moscou ou la java de l'infrastructure" au cinéma Le café des images à Hérouville Saint Clair


Plusieurs activités auront lieu :

une projection précédée d'un court-métrage russe
un atelier, un format d'interventions courtes
un apéro dînatoire russe
une projection avec le camion cinéma.

Synopsis du film "Les bases vie de Flamanville à Moscou ou la java de l'infrastructure" :
Il s'agit d'un documentaire de Stany Cambot commencé il y a deux ans près de l'EPR de Flamanville .
C'est un recueil de témoignages de 11 personnages qui évoquent leurs expériences.
Ce film suit les ouvriers détachés et déplacés vivant dans les campings, bases vie, en gîtes, en camions aménagés, dans des mobiles-homes.
Le but est de construire un projet commun avec les habitants de cette urbanité particulière en prenant comme point de départ l'entretien et la prise de vue.

Infos pratiques :
Entrée aux tarifs de la salle de cinéma
Réservation au Café des images à Hérouville Saint Clair (Calvados) : 02 31 45 34 70

16/04/2019 : Projection du film "Être cheval"

Avec le camion-cinéma

Lire la suite

17/10/2018 : Projection avec le camion-cinéma et Écran Voyageur


Présentation de courts-métrages par Arnaud Lemarchand, Professeur en économie à l'Université du Havre.
Mercredi 17 octobre de 14h à 16h à l'occasion des portes ouvertes au Relais d'Accueil des Gens du Voyage
4 chemin du Halage à Sotteville-les-Rouen.

Accès :
Parking à proximité
Accès transports en commun

Ligne de bus direction Technopôle, station de métro Hotel de ville de Sotteville - 20 minutes à pied

Ligne de bus n° 33, arrêt le plus proche Pont d'Eauplet - 10 minutes à pied

RÉSIDENCE À FLAMANVILLE MAI 2018


Projection de films en camion-cinéma

Rencontre avec les ouvriers du chantier de l'EPR.

du 14 au 18 mai

Camping municipal des Tourterelles.

Fabriquer la fable

Le projet prend la forme d'une écriture hybride entre documentaire de création, fiction et objets vidéos (animation, textes, cartes...). Hybride, car il ne s'agit pas là de créer un compte-rendu documentaire de la vie dans ces cités provisoires, mais bien une fable capable de rendre compte, de rejouer, et peut-être de dépasser le réel.

Un projet commun

Il s'agit de construire un projet commun: un avec les habitants de cette urbanité particulière en prenant comme point de départ l'entretien et la prise de vue.
Le film s'inscrit dans un processus long de work in progress où le temps se partage en périodes de résidence à Flamanville et périodes de restitutions à Rouen.
Au cours des résidences avec le camion cinéma appelé MKN-VAN, les habitants de ces bases-campings et parcs résidentiels de loisirs sont invités à participer au projet afin de le construire.
Le MKN-VAN sert d'accroche pour capter l'attention mais c'est surtout l'outil rencontre, de diffusion et d'échanges avec les participants (acteurs et réalisateurs du projet).
Ces discussions collectives permettent d'élaborer au fur et à mesure la trame et le scénario du film final. Nous rendons compte de ces étapes dans un journal de bord en ligne
Trois vidéos sont disponibles depuis ces liens :

vidéos archives à Flamanville


entretien au camping


déplacement vers l'EPR

Résidence à Flamanville avril 2018



Projection de films en camion-cinéma :

-Les mines de Diélette : montage d'images d'archives

-Entretien à la base vie des Pieux tourné avec Paulo et Alexandre

-Déplacement vers l'EPR : tourné avec Richard dans les navettes de l'AIE

-L'apocalypse a déjà eu lieu, épisode 1 : tourné dans les cités de garage de Nabrejnie Tchelny, Russie

Rencontre avec les ouvriers du chantier de l'EPR du 9 au 13 avril au Camping municipal des Tourterelles.

Résidence à Flamanville début mars


Rencontre avec les ouvriers de la centrale nucléaire à l'occasion du tournage
au camping de Flamanville.
Le site de l'EPR ( Réacteur pressurisé européen ) s'apprête à accueillir 1700 ouvriers supplémentaires au printemps pour le grand carénage; ce qui soulève la question du logement pour ces nouveaux ouvriers.

Projections du film Les ports Les monstres



Le nouveau film de Stany Cambot, Le port Les monstres, réalisé avec les nomades de la ferraille sur les ports de Limay et de Gennevilliers sera diffusé le mercredi 20 décembre à 17h dans l'entreprise AMF et à 19h sur l'aire d'accueil de Limay et le jeudi 21 décembre à 19h au restaurant "Au rendez-vous des chauffeurs" à Gennevilliers.

Ce film suit le cheminement d'un morceau de ferraille, qui passe de mains en mains, des petits ferrailleurs qui le trouvent en faisant les encombrants, l'apportent à AMF ( Achat Métaux Ferrailles ) où il se fait alors broyer puis livrer à GDE ( Guy Daulphin Environnement) qui l'achemine par péniche jusqu'au Havre.

Le bout de ferraille que nous suivons est un écran jaune, que l'on voit au début du film projeter des images d'archives à Gennevilliers à l'endroit des anciennes cités de transit.

Cette question même des cités de transit mais aussi celle des objets, des personnes, des anciens logements des immigrés, des aires d'accueil et du logement routier en camion... est abordée à travers ce film. Les cités de transit sont nées du démantèlement des bidonvilles et sont utilisées comme outil de résorption, non seulement des bidonvilles, mais aussi de l’habitat insalubre en général.

Un dossier de presse est disponible, vous pouvez le recevoir en envoyant un email à cette adresse: emilie@echelleinconnue.net


propulsé par DotClear