Actualité Échelle Inconnue

Les messages de la catégorie "doctorat sauvage en architecture"



30-31/03/2019 : Rencontres habitat mobile

Rencontres nationales de l'habitat mobile : contrôle technique et bricolage d'un fourgon, est‐ce compatible ?

Lire la suite

12/03/2019 : Moscou, Kazan, Flamanville: trois dragons pour raconter les villes monstres



Depuis 2014, Echelle Inconnue travaille en Russie sur les formes non planifiées de la ville post-soviétique : cités de garages habitées, kiosques commerciaux, fêtes foraines, campements ouvriers. Autant de formes dont le nombre a explosé à la suite de l'effondrement de l’URSS et que la nouvelle Russie et le nouveau Moscou entendent éradiquer. Là-bas peut-être plus qu’ici, la planification se fait au bulldozer. On rase ces anomalies urbaines sans s’occuper de leurs occupants.

Anomalies ! Anomales donc et non anormales puisque nées au moment de l’explosion des normes ; on ne peut leur reprocher d’y déroger. Ce qui dérange le projet urbain et politique est bien plus profond. C’est le caractère monstrueux de ces édifices et de ses urbanités que les autorités semblent vouloir anéantir. Au delà de la question urbaine et politique, c’est celle du mythe fondateur qui semble resurgir : Saint Georges, le patron de Moscou, terrassant le dragon, Zilant le dragon emblème de la ville de Kazan qui hante encore ses eaux… Autant de spectres de l’informe qui dialogueraient aisément avec le dragon terrassé par St Romain et la foire ou celui du trou Baligan sur lequel des milliers de nomades construisent la centrale nucléaire de Flamanville.

C’est donc une traversée de la ville du monstre que nous proposons là accompagnée des images et films tournés en complicité avec le dragon.


Par Stany Cambot,
Mardi 12 mars à 19h

14/03/2019 : RASSEMBLEMENT DE RUE “MONSTRATION” ( MONSTRATSIIA) : UNE POLITIQUE D’APOLITIQUE?


Un rassemblement de rue appelé "Monstration" (dérivé du mot "démonstration") a lieu chaque année au 1er mai dans beaucoup de villes russes.

Tout cela a commencé en 2004 à Novosibirsk, quand l'artiste contemporain russe Artem Loskutov organisa un cortège ayant pris la forme d'une manifestation contestataire, mais avec des slogans absurdes.

Les participants de cette action manifestent individuellement brandissant des affiches faites à la main, qui parodient certains sujets de la vie politique russe.

Ces affiches et slogans réunis forment ensemble une présentation paradoxale d'objets d'art fabriqués maison.

En dépit du caractère apparemment parodique de ces processions et de leur distance ironique à la "vraie" politique, les organisateurs sont souvent persécutés par les autorités et les simples manifestants ont été à plusieurs reprises arrêtés par la police.

Au cours de cette conférence, nous allons débattre de la raison pour laquelle une action paradoxale, qui est apparue dans une ville éloignée des centres de la vie politique, a été reproduite par la suite dans beaucoup d'autres villes de Russie.

Nous nous intéresserons au fait qu'une action apparue dans une ville éloignée des centres de la vie politique, ait été paradoxalement reproduite.

Une telle forme d'art contemporain, qui par de nombreux côtés, renvoie à l'expérience de la dérision de la vie politique à la fin de la période soviétique, peut-elle être interprétée comme un geste politique?

Pourquoi en dépit de son contenu non politique, "Monstration" provoque le déferlement des autorités russes?

Conférence par Mark Simon

Jeudi 14 mars à 19H00

11/03/2019 : LES MIGRANTS DANS L’ART ET L’ART DES MIGRANTS


La représentation des migrants dans la culture populaire russe montre deux extrêmes: d'une part, la "démonisation" des arrivants (les représentant comme des criminels et des profanateurs des fondements traditionnels), et d'autre part en les ridiculisant comme des ploucs.

Ceci étant, les artistes contemporains russes, convaincus de la théorie critique, essaient de surmonter de tels stéréotypes.

Cependant, même quand ces artistes invitent les migrants comme co-auteurs dans leurs projets, les migrants ne sont pas pour autant des êtres indépendants dans le champ culturel russe.

Au cours de ces dernières années, on a pu observer une explosion d'un "folklore migrant" sur des sites internet russophones.

Nous verrons comment les migrants réagissent à leur "démonisation" et à leur homogénéisation dans les médias russes et comment ils s'approprient la langue de la culture populaire moderne pour la création de leur propre espace symbolique.

Conférence par Mark Simon

Lundi 11 mars à 19H00

07/03/2019 : GÉNÉALOGIE DES SOUS-CULTURES (POST) SOVIÉTIQUES : VISIBILITÉ DANS L’ESPACE URBAIN ET PANIQUE MORALE

La conférence sera consacrée aux récentes sous-cultures russes (post) soviétiques en tant que signe d'altérité.

Lire la suite

18/10/2018 : Soirée de lancement de l'année & conférence de David Dufresne

SOIRÉE DE LANCEMENT DE L'ANNÉE 2018-2019
JEUDI 18 OCTOBRE À 19H
PRÉSENTATION DU PROGRAMME ANNUEL
Une soirée pour vous présenter le programme du Doctorat Sauvage, les projets d'Echelle Inconnue, le Hackerspace Ventres Mous.



CONFÉRENCE DE DAVID DUFRESNE
VIE ET MÉTAMORPHOSE D'UN CLUB ROCK À PIGALLE

Pigalle. De décennies en décennies, de souvenirs en archives, de découvertes en désaveux et de rencontres amicales en duel final… Pigalle et son club rock oublié : Le New Moon, raconté par David Dufresne.
''New Moon, café de nuit joyeux'' est son livre publié au Seuil en septembre 2017.

Punk rock, journaliste, auteur et réalisateur de documentaires interactifs sur les villes, David Dufresne offre dans ce livre une introspection, une sorte de Vie mode d’emploi dans une ville changeante parfois décevante, surtout vivante.

Après Prison Valley, documentaire intrecatif ou il auscultait la capitale mondiale des prisons (Canon City, 13 prisons, Colorado), après Fort McMoney, jeu documentaire ou il proposait d’arpenter une ville-champion du nord canadien, troisième réserve mondiale de pétrole, David Dufresne racontera comment… raconter la ville.

Conférence proposée par David Dufresne (Montréal), réalisateur et auteur de "New Moon, café de nuit joyeux" publié au Seuil en septembre 2017 et auteur également de Tarnac, Magasin général (Calmann Lévy,2012).

En partenariat avec la librairie l'Armitière.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : Echelle Inconnue, 11-13 rue Saint-Étienne des Tonneliers, 76000 Rouen
Heure : à 19h après la présentation de saison

15/11/2018 : Conférence : " Saint Romain... des légendes et un Monstre ! "


Saint-patron de la Ville de Rouen, Saint-Romain est connu par de nombreuses légendes illustrées par des statues, des vitraux et des textes.
La plus tardive de ces légendes concerne un monstre mystérieux : La Gargouille.
Comment est venue cette légende, pourquoi ? C'est ce que nous verrons dans cette conférence.
Nous verrons aussi le rituel qui s'est établi autour d'un privilège qui dura jusqu'en 1791 et amena la grâce à de nombreux condamnés à mort.
Saint-Romain subsiste au niveau populaire par le nom d'une tour de la Cathédrale, une rue, une église et par la fameuse Foire Saint-Romain, deuxième foire de France.

Conférence par Jacques Tanguy, Guide-conférencier à Rouen et créateur du site Rouen Histoire

Jeudi 15 novembre à 19h

20/05/2019 : Conférence "Monstrueux ordinateurs"


Ces ordinateurs défient l’imagination et l’environnement.
Ils ont leur classement mensuel au sein duquel ils s’affrontent afin de déterminer le meilleur d’entre eux.
Ils ont aussi leur histoire et leur pionnier.
Ils inspirent la peur et on les retrouve dans des super-productions hollywoodiennes.
C’est à l’un de ces monstres qu’on doit d’ailleurs le film Tron qui, ironiquement, dépeint un ordinateur monstrueux cherchant à prendre le contrôle des humains.

Par Frédéric Bisson, dit Zigazou, Membre du Hackerspace de Rouen, Ventres Mous

Lundi 20 mai à 19h à Echelle Inconnue

Calendrier du Doctorat Sauvage 2018-2019 : Le Monstre dans la Ville

Samedi 13 octobre 2018 à 14h
Atelier: Formation Sauvage sur DRUPAL
Par les Drupalistes rouennais

Jeudi 18 octobre 2018 à 19h
Soirée de présentation de l'année
Conférence : Vie et métamorphose d'un club rock à Pigalle
Par David Dufresne, Auteur et réalisateur

Lundi 12 novembre 2018 à 19h
Conférence : Nature, impacts et géostratégies de l'Intelligence Artificielle
Par Patrick Albert, Président HUB France Intelligence Artificielle, administrateur Association Française pour l'Intelligence Artificielle

Jeudi 15 novembre 2018 à 19h
Conférence : Saint Romain.... des légendes et un Monstre !
Par Jacques Tanguy, Guide-conférencier, créateur du site internet Histoire de Rouen

Lundi 3 décembre 2018 à 19h
Conférence : Grandeur et déclin des géants du numérique
Par Frédéric Bisson, dit Zigazou, Membre du Hackerspace, Ventres Mous

Lundi 28 janvier 2019 à 19h
Conférence: Tuer la mort, proposition du transhumanisme
Par Thomas Bernardi, Membre de l'association PING à Nantes

Jeudi 31 janvier 2019 à 19h
Conférence : Monstre (de foire) en ville
Par Xavier Jeudon, Chercheur en Histoire du cinéma

Samedi 23 février 2019 à 19h
Projection du film "Les bases vie de Flamanville à Moscou ou la java de l'infrastructure" au cinéma Le café des images à Hérouville Saint Clair

Lundi 25 février 2019 à 19h
Atelier : La nuit des combat de robots
Par Frédéric Bisson et Rémi Passerieu, Membres du Hackespace Ventres Mous

Jeudi 07 mars 2019 à 19h
Conférence : Cycle russe : Généalogie des sous-cultures
Par Mark Simon, Professeur de Sciences Politiques à l'École à Shaninka de Moscou

Lundi 11 mars 2019 à 19h
Conférence : Les migrants dans l'art et l'art des migrants
Par Mark Simon

Mardi 12 mars 2019 à 19h
Conférence : Moscou, Kazan, Flamanville : trois dragons pour raconter les villes
Par Stany Cambot

Jeudi 14 mars 2019 à 19h
Conférence : Rassemblement de rue “Monstration” (Monstratsiia) : une politique d’apolitique
Par Mark Simon

Samedi 30 et dimanche 31 mars 2019
Rencontres nationales de l'habitat mobile
Programme plus détaillé en janvier

Dimanche 14 avril 2019 à 11h
Projection du film "Les bases vie de Flamanville à Moscou ou la java de l'infrastructure" à l'Omnia

Mardi 16 avril 2019 à 19h
Projection du film "Être cheval" (lieu dévoilé ultérieurement) avec le camion cinéma

Jeudi 18 avril 2019 à 19h
Soirée monstrueuse avec les films "Leviathan" et de "Caniba" au cinéma l'Ariel à Mont-Saint-Aignan
Projections de films avec le camion-cinéma
Buffet dînatoire entre les films

Lundi 20 mai 2019 à 19h
Conférence : Monstrueux ordinateurs
Par Frédéric Bisson, dit Zigazou, Membre du Hackerspace, Ventres Mous

31/01/2019 : Un monstre (de foire) en ville


Lorsque la fête foraine arrive en ville, la foule s’est toujours pressée devant les monstres de foire.
Avec le 19e siècle et son industrialisation, mais aussi ses réflexions sur l’individu, la place du monstre est questionnée.
La nouvelle différenciation notée par Canguilhem entre le monstrueux et la monstruosité, c’est à dire entre le juridique et le biologique laisse théoriquement une place aux êtes difformes dans la cité.
Mais un monstre que l’on voit au quotidien ne fait plus recette.
Le monstre pour exister en tant que tel doit rester insaisissable.
La thématique du monstre caché, qui surgit ça et là dans l’ombre de la ville connaît donc le succès que l’on sait, d’Elephant Man au Jocker en passant par Le Loup Garou de Londres.
Ses modes d’apparitions tiendront régulièrement de l’équilibre entre mouvement et fixation.
Le dispositif forain du spectacle de monstres se retrouve dans l’idée du passage, dans la ruelle.
Le spectateur passe, le monstre est là, entrevu un instant, effrayant.
Que le spectateur s’y attarde, le monstre est humanisé, à moins que ce ne soit le spectateur qui découvre en lui-même un monstre bien plus terrible.
Palais des glaces à grande échelle, la ville et ses reflets troublent le Moi-Peau, nous font douter de notre échelle, de nos proportions.
Et si le monstre en ville c’était nous…

Conférence proposée par Xavier Jeudon, Chercheur en Histoire du cinéma.
Voir le programme

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : Echelle Inconnue, 11-13 rue Saint-Étienne des Tonneliers, 76000 Rouen
Heure : à 19h

Sortie Nationale du Journal à Titre Provisoire "inGÉNIErie enSAUVAGÉe"



Lancement du nouveau journal # 7

Au sommaire :

-Tuto-photo : Une clim'pour l'été !

- La guerre des courants : Électricité lente/stagnante: le retour du courant continu?

- Vremyanka : Habitat provisoire et éternel de Russie

- Migrants "LO-FI"

- Récit : L'oeuf et la poule post-apocalyptiques

- Nouvelle "La marche du cheval"


Éventrer la machine c’est le travail qu’Echelle Inconnue s’évertue à faire depuis 1998. Machine‐ville, machine‐concept des faiseurs de ville ou plus simplement machine électronique et informatique auxquelles nous essayons de faire faire ce que nous voulons d’elle et non ce qu’elles veulent de nous.

C’est dans cette même logique moins de défiance que de reprise en main des machines et codes qui nous environnent que nous accueillons depuis 2011 un hacker space, organisons ou accueillons rencontres et conférences susceptibles de nous faire entendre ce que le ventre des machines cache. Éventrer la machine c’est la pratique que nous observons aussi chez d’autres dans les espaces de crise de la ville visant à rendre l’impossible vivable.

Éventrer la machine c’est enfin ce qu’il y a de commun au hacker et au bricoleur que les distinctions de classe séparent. Un numéro du « journal à titre provisoire » pour ré‐esquisser ses fraternités. Bricolage ou plutôt bidouillage et hacking sont à l’origine un seul et même mot que modes, institutions et marketing ont depuis longtemps séparé. En France, comme en Russie bricolages, samodelok, entrent au musée sous forme de pastiche ou de collection d’artiste. Cependant que le hacking, débarrassé de sa potentielle dangerosité pour le système, se fait une place dans la sphère de l’art contemporain.


Ce deuxième numéro consacré à ce thème ne se veut toujours pas une énième tentative de revalorisation de ces pratiques clandestines de nos quotidiens, mais plutôt une tentative de restauration de leur fraternité et leur potentiel émancipateur face au monde de la division du travail et de l’économie libérale; par là, leur rendre leur capacité de perturbation d’un pouvoir qui tente de nous en dépouiller.

Оглавление :

ФОТО-ПОСОБИЕ : Кондиционер. Время года – лето! Мисья Форлен / Александр Дельенс

Война токов. Спровоцирует ли низкая скорость распространения электричества возврат к постоянному току? Крис де Декер / Стани Камбот

Времянки. Постоянство временного жилья Людмила Пискарева.

Мигрантский « Lo-fi ». Марк Симон

Инженер и бриколёр или курица и яйцо в условиях постапокалипсиса. Стани Камбот

ХОД ЛОШАДИ Жером Гено

введение

В номер вошли: работа "неизвестный масштаб" в России, Нормандии, а так же отрывки из докладов Самопальный докторат по архитектуре Распотрошить машину – вот в чем усердствует «Неизвестный масштаб» с 1998 г. Машина-город, машина-концепт градостроителей или просто электронная и информационная

машина – мы пытаемся заставить их делать то, чего мы хотим от них, а не то, чего они хотят от нас.

Следуя этой самой логике – меньше недоверия, больше «приручения» машин и кодов, которые нас окружают, - мы с 2011 г. принимаем на своих страницах хакерспейс, посещаем или организуем
сами встречи и конференции,которые помогают нам разгадать, что скрывается в чреве машин.

Мы заметили: когда наступает кризис города, другие тоже стремятся распотрошить машину, чтобы сделать невозможное пригодным для жизни. Наконец, желание распотрошить
машину объединяет хакера и самодельщика, которых принято относить к разным классам. Этот номер «временной газеты» посвящен восстановлению их братских уз.

18/06/2018 : Table ronde "Être un Fournisseur d'Accès À Internet" (FAI) / Doctorat Sauvage En Numérique



Le FAI, ou Fournisseur d’Accès à Internet, est un être, une structure, une organisation, un truc finalement mal défini que pourtant nous sommes nombreux à utiliser tous les jours sans plus y faire attention.

Est-ce réservé à des spécialistes ?
Faut-il un capital à sept chiffres pour en devenir un ?
Ou installer des câbles dans toute la France ?
Est-on heureux d’être un FAI ?
Doit-on prêter allégeance au gouvernement ?

Partons à la découverte des FAI et de l’éco-système technique d’Internet !

Conférence proposée par Frédéric Bisson, dit Zigazou, membre du hackerspace de Rouen Ventres Mous.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : Echelle Inconnue, 11-13 rue Saint-Étienne des Tonneliers, 76000 Rouen
Date et heure : LUNDI 18 juin à 19h

Ventres mous : tous les lundis soirs à partir de 19h30, se réunissent les membres du Hackespace de Rouen dans les locaux d'Echelle Inconnue. Lieu de partage des connaissances et compétences et espace permettant la mise en œuvre de projets communs ou individuels autour des technologies libres.

Si vous voulez les rejoindre vous pouvez les contacter via :
Leur mail : contact@ventresmous.fr
Leur twitter : @ventresMous
Leur site internet : www.ventresmous.fr

14/06/2018 : Conférence et Workshop "Vie et métamorphose d'un club rock à Pigalle" / Doctorat Sauvage En Architecture



ÉVÉNEMENT REPORTÉ

Pigalle. De décennies en décennies, de souvenirs en archives, de découvertes en désaveux et de rencontres amicales en duel final… Pigalle et son club rock oublié : Le New Moon, raconté par David Dufresne.
''New Moon, café de nuit joyeux'' est son nouvel ouvrage, publié au Seuil en septembre 2017.

Punk rock, journaliste, auteur et réalisateur de documentaires interactifs sur les villes, David Dufresne offre dans ce livre une introspection, une sorte de Vie mode d’emploi dans une ville changeante parfois décevante, surtout vivante.

Conférence proposée par David Dufresne (Montréal), réalisateur et auteur de "New Moon, café de nuit joyeux" publié au Seuil en septembre 2017.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : Echelle Inconnue, 11-13 rue Saint-Étienne des Tonneliers, 76000 Rouen

02/06/2018 : Visite urbaine "Les bêtes en ville"



Pour clôturer le cycle sur les Bêtes et la Ville, nous vous proposons une dérive en ville à la rencontre de ces animaux inscrits dans le patrimoine rouennais avec Aurélie Daniel, afin de comprendre leurs histoires, ce qui les a amené à rejoindre, à s'adapter et à s'installer dans l'espace urbain, métropolitain.
Savez-vous qu'autrefois la pie et la corneille piaillaient au Vieux-Marché et que les cochons jouaient du violon à la Cathédrale ?
Ils ont disparu de la cité et pourtant, ils sont partout. Découvrez l'époque où les animaux régnaient sur Rouen.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : au 11-13 rue Saint Etienne des Tonneliers à Rouen
Date et heure : Samedi 02 juin à 14h

Réservations obligatoires par téléphone : 02 35 70 40 05
par email : mel@echelleinconnue.net
N'hésitez pas à suivre le projet sur cette page et sur nos sites internet :

www.dsea.fr

www.echelleinconnue.net

31/05/2018 : Conférence "Les oiseaux urbains et leur adaptation à la ville"


D'après une photo de Frédéric Malher prise au parc de Bercy (Paris 12ème)


Après le sempiternel « À part les pigeons et les moineaux, il n’y a rien ! », nous sommes arrivés à la prise de conscience que d’assez nombreuses espèces d’oiseaux pouvaient vivre en ville.

Toutes les espèces d’oiseaux sont-elles capables de s’établir dans nos métropoles ou bien y a-t-il des « prérequis » pour s’adapter à ce type de milieu ?
Quels défis les contraintes particulières du milieu urbain imposent-elles aux oiseaux et comment y répondent-ils ?
Leur imagination pour réagir à ce genre de problèmes est assez surprenante…

La cohabitation oiseaux-humains pose aussi quelques questions aux humains et l’attitude des citadins peut aller des marques excessives d’une affection débordante aux craintes tout aussi excessives qui s’apparentent parfois à de la phobie…

Toute la question est de savoir si on peut espérer une biodiversité « gentille » et « ordonnée » ?

Conférence dans le cadre du cycle "Bêtes et Ville" proposée par Frédéric Malher, délégué régional de la LPO-IdF (Ligue pour la Protection des Oiseaux d'Ile de France).

INFORMATIONS PRATIQUES :

Lieu : Echelle Inconnue, 11-13 rue Saint-Etienne des Tonneliers, 76000 Rouen
Date et heure : JEUDI 28 mai 2018 à 19h


propulsé par DotClear